Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

La France est championne du monde des ronds-points !

Dans Moto / Pratique

La France est championne du monde des ronds-points !

Ils sont là pour couper l’allure et se présentent donc comme des chicanes optimisant la sécurité routière. Autrefois l’exception, ils ont fait à ce point florès qu’ils sont à présent la règle. Pour nous, motards et scootéristes, ce sont des passages à négocier avec la plus grande prudence car régulièrement souillés par des liquides et autres carburants qui transforment l’endroit en patinoire à la moindre goutte de pluie. Voici les ronds-points et autres sens giratoires qui, en plus, coûtent une blinde au contribuable que nous sommes. Un élément à prendre en compte lorsque l’on commence à nous préparer à devoir payer pour l’entretien des routes

Il y en a entre 40 000 et 50 000 répartis sur le territoire de l‘hexagone, et 500 nouveaux ronds-points sortent de terre chaque année sur le sol français. C’est environ six fois plus qu'en Allemagne et environ dix fois plus qu'aux États Unis, où les feux tricolores aux carrefours sont préférés. En comparant les données, l'efficacité des ronds-points est cependant indéniable. Aux États-Unis, où ces derniers se font donc très rares, un décès routier sur quatre se produit à une intersection.

Certes, mais leur coût d'installation est généralement compris entre 200 000 et un million d'euros et la dépense devient insupportable lorsque le côté artistique se substitue à la sécurité. Une folie bien de chez nous. Dans les colonnes du Figaro, Mathieu Pigasse, directeur général de Lazard France, déclare que la somme dédiée à la décoration des ronds-points est astronomique. « Près de deux milliards d'euros sont consacrés à la seule décoration de ces magnifiques ouvrages publics », estime-t-il. Il dénonce ici « le triomphe de la France des ronds-points, celle qui tourne en rond et se replie sur elle-même ».

Une approche qui interpelle alors que les pouvoirs publics réfléchissent à un système pour nous faire payer l’entretien du réseau routier. Alors que nous devons déjà faire face à des ralentisseurs aux dimensions illégales, voilà que le sens giratoire nous attend avec son bitume souillé. Études Baufreton, directeur de l'association Contribuables Associés décernera, d’ici mi-janvier prochain le titre du « pire rond-point de France ».

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire