Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La Sécurité Routière déplore des chiffres alarmants suite au déconfinement

Dans Moto / Pratique

Il était attendu et redouté, le déconfinement engagé le 11 mai commence à livrer ses tristes chiffres. On attendait une seconde vague de malades du coronavirus, elle n’a pour l’instant pas lieu. En revanche, sur les routes le bilan est bien moins reluisant. Selon la Sécurité Routière, les premiers chiffres sont même « alarmants ».

Plus de contrôles et plus d'infractions. Une logique implacable
Plus de contrôles et plus d'infractions. Une logique implacable

Trois semaines après l’amorce du déconfinement, l’heure est aux premiers bilans. Si nous laissons ceux médicaux aux professionnels du médical, le bilan routier est assez peu glorieux. Selon les chiffres publiés par la Sécurité Routière, on note ainsi un bond de 15 % des grands excès de vitesse, et une hausse de la mortalité sur les routes.

Ainsi, la Sécurité routière s'inquiétait samedi de « premiers chiffres alarmants ». Et ce, malgré une campagne préventive appelant à la prudence lancée début mai : « Hélas, nos craintes semblaient fondées puisque les premiers chiffres remontant du terrain sont assez alarmants en termes de mortalité », a ainsi déclaré David Julliard, adjoint au délégué interministériel à la Sécurité routière, dans une interview accordée au journal Le Parisien/Aujourd’hui en France. Il étaye ses propos par les chiffres en questions, effectivement plutôt mauvais : « Entre le 11 et le 27 mai, nous avons relevé 2 421 grands excès de vitesse, supérieurs à 50 km/h au-dessus de la limitation. C'est 321 de plus qu'en 2019 sur la même période. On nous a aussi signalé une recrudescence des franchissements de feux rouges. Cela confirme une forme de relâchement ou de désinhibition des comportements au volant de la part d'une minorité de conducteurs. »

La liberté retrouvée, les nombreux ponts et week-ends prolongés associés à une météo estivale ont contribué à une reprise du trafic routier. Les forces de l'ordre ont également été beaucoup plus présentes sur les routes, et les contrôles plus fréquents, ceci pouvant aussi expliquer cela…

La fin de la limite de circulation et le retour à un trafic plus soutenu devraient permettre d’y voir plus clair sur ces chiffres et confirmer s’il s’agit d’une tendance de fond ou d’un épisode lié au confinement.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire