Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto et bruit, l'enquête qui change la donne !

Dans Moto / Pratique

Olivier Cottrel

Une moto bruyante sauve-t-elle des vies ? Si l’argument de la sécurité est souvent agité pour justifier des pots d’échappements bruyants, une étude roumaine vient quelque peu tordre le cou à cette hypothèse. Un mythe qui s'écroule.

Bientôt la fin des motos bruyantes ?
Bientôt la fin des motos bruyantes ?

C’est un poncif que l’on entend à tour de bras dès lors que l’on ose émettre une quelconque remarque sur le niveau sonore d’une moto : « elle fait du bruit, comme ça les caisseux m’entendent arriver, c’est pour la sécurité. » C’est également l’un des reproches le plus souvent faits à l’encontre des motos électriques.

Un argument qui, s’il peut s’entendre, dans la limite du raisonnable pour un motard qui pratique régulièrement l’interfile ou sur les routes de plage en plein été, a plus de mal à se justifier pour de nombreux autres. Encore faut-il définir clairement ce que chacun entend par « bruit ». Une belle sonorité s’échappant de l’échappement n’est même que rarement associée à une utilisation « full barouf ».

L’association de motard roumaine MotoADN s’est récemment associée à l’université polytechnique de Bucarest et un spécialiste des bruits : Enviro Consult, pour déterminer le réel rapport entre les décibels d’une moto et l’attention que porte l’automobiliste à celle-ci.

Moto et bruit, l'enquête qui change la donne !

Moto et bruit, l'enquête qui change la donne !

 

Effectués à l’aide d’un sonomètre installé dans la voiture, avec plusieurs régimes moteurs (auto et moto) et à différentes distances d’écart entre les deux véhicules, les tests ont mis en évidence qu’à 15 mètres, un automobiliste n’entend pas le bruit d’une moto. L’étude montre même que l’automobiliste prend auditivement conscience de la présence de la moto uniquement lorsque celle-ci est à sa hauteur. Selon les chercheurs roumains, le niveau sonore du pot d’échappement doit être au moins de 135 décibels pour être entendu à 15 mètres de distance.

De plus en plus pointées du doigt, les motos bruyantes comptent de moins en moins d’adeptes, y compris parmi les motards les plus assidus. Si en plus l’excuse de la sécurité ne tient plus, il ne reste guère plus d’argument valable pour justifier de rouler avec ce genre de véhicules.

C.Q.F.D.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire