Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Les outsiders, ils sont nombreux ……..

Les deux favoris logiques, Marc Coma et Cyril Despres

Ils sont en fait assez nombreux à vouloir inquiéter les deux « intouchables » et détrôner les deux derniers vainqueurs le 15 janvier prochain.


En toute logique, le premier « outsider » qui mérite de citer ici est forcément le Portugais Helder Rodrigues.


Vainqueur de la coupe du monde des rallyes, vainqueur du Tunisie, second aux Pharaons, vainqueur au Maroc, une année pleine de succès, le pilote Yamaha ne cache son envie de bien faire en Amérique du Sud. Son choix de ne pas partir avec la nouvelle Yamaha qu'il regrettait au soir de l'arrivée du Maroc peut-elle l'handicaper ?


On ne peut évincer Lopez, 3ème et 4ème des deux derniers Dakar sur le bicylindre Aprilia, sa grosse chute en Tunisie est-elle totalement digérée, il dit que oui, mais aura-t-il encore la « gnac » qu'on lui connait depuis 2-3 ans, ce petit plus qui évite de perdre 5 à 10 minutes chaque jour ? Pas certain.


Chez Yamaha, l'association avec David Casteu n'est pas là pour faire joli, le garçon est de ceux qui ont le plus d'expérience, mais ces dernières années, il a soufflé le bon et le moins bon, des étapes devant, des ennuis mécaniques et des chutes, pour se battre pour la victoire, il faut balayer tout cela. N'oublions pas qu'il avait terminé second du Dakar 2007, derrière un certain Cyril Despres.


Et on ne peut pas s'arrêter là, Olivier Pain doit faire oublier sa déconvenue de janvier, en tête de la spéciale, Olivier avait chuté et abandonné.


Paulo Gonçalves ne part pas pour faire de la figuration, attention au Portugais avec sa BMW-HVA. Il y a eu beaucoup de travail de fait sur la moto. (Enfin)


Jordi Viladoms a été discret cette saison, mais méfions-nous de l'eau qui dort.


Un autre pourrait faire fort, l'Américain Cody, mais il doit confirmer sa venue parmi les premiers, (9ème du Dakar 2011) c'est un pilote formé « Baja », ça pourrait être tout ou rien !


Théoriquement Faria et Pedrero les deux « porteurs d'eau » KTM ne visent pas le podium, mais en cas de soucis de leur leader respectif, ils pourraient bénéficier d'une carte blanche des Autrichiens.


Peut-être un cran dessous les pilotes de l'Orlen Team, les gars de l'Est sont souvent placés.


Celui-ci fera peut-être sourire, Frans Verhoeven sait qu'il n'a plus 10 ans devant lui, si sa Sherco est fiable, pourrait-il être la surprise de cette édition ?


Parmi les interrogations il y a l'Américain Street, et surtout le Brésilien Felipe Zanol dont Cyril Despres pense le plus grand bien.


L'an passé, on n'aurait oublié le bucheron Ullevalseter, bon on le voit mal sur le podium, il reconnaît lui-même que les jeunes qui arrivent sont très rapides et son passage à la petite 450 a été difficile, mais c'est un colosse qui est dur à l'usure.


Et puis bien sûr il y aura peut-être une grosse surprise mais aussi des « pétards mouillés », ainsi va le sport.


PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire