Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Accord entre la Dorna et Magneti Marelli: Un boitier électronique disponible pour tous !

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Accord entre la Dorna et Magneti Marelli: Un boitier électronique disponible pour tous !

Ce n'est pas encore tout à fait l'imposition du boîtier électronique unique sur toutes les Moto GP, mais ça y ressemble beaucoup. Les écuries privées de Grands Prix en rêvaient, la Dorna, enfin, l'a fait. Mettre tout le monde sur un même pied d'égalité technologique pour niveler les performances et, surtout, raboter les coûts, c'était une idée que les trois constructeurs engagés voulaient préserver en chimère. Pas question, pour eux, de se voir imposer une science autre que celle sortie de leur bouteille. Comme il n'a jamais été envisagé de partager le moindre secret de leur recette à succès, développée à grand coup de budget. Une philosophie protectrice logique et légitime, du point de vue d'une usine.


Oui mais voilà. La crise ronge les sangs, rogne les budgets et érode les bonnes volontés. Les acteurs privés n'ont plus la ressource pour résister et espérer en des jours meilleurs. Il fallait donc tailler dans le gras et, ô miracle, la Dorna a joué les gros bras pour imposer cet accord de quatre ans avec l'enseigne Magneti Marelli.


De quoi s'agit-il ? A partir de 2013, tous les teams de la catégorie Moto GP pourront utiliser le système de contrôle électronique du moteur de Magneti Marelli, avec module d'acquisition de données, les outils de réglages et d'analyse des données, tableau de bord et centrale à inertie. En plus de proposer ses technologies les plus avancées, Magneti Marelli garantira également la présence de ses ingénieurs sur les circuits, afin de développer son projet Moto GP dans ses locaux de Bologne, qui seront spécialement réorganisés suite à cet accord.


Les CRT jubilent déjà. Voilà une porte ouverte sur la félicité et des bottes de sept lieues à chausser pour abattre les temps au tour. Sans nul doute, la catégorie va gagner en espérance de vie ce qu'elle va perdre en éclat technologique. Une évolution sous contrainte qui répond à celle déjà en place du manufacturier unique.


SPONSORISE

Actualité Aprilia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire