Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Australie: Casey Stoner craint de ne pas être assez fort à Phillip Island

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Australie: Casey Stoner craint de ne pas être assez fort à Phillip Island

Cette chute lors des qualifications d'Indianapolis n'aura décidément pas été anodine pour Casey Stoner. Sérieusement touché à une cheville qu'il a dû de faire opérer, et dont il se ressentira toujours, le futur retraité a retrouvé le guidon de sa Honda au Japon, sept semaines après l'avoir quittée. Mais le Motegi l'a rappelé à la réalité d'un corps ébranlé par l'épreuve. Des qualifications en demi-teinte et une course modeste, tout du moins loin de ses habituelles flamboyantes prestations, se sont ajoutées des difficultés de mise au point.


Un scénario qui s'est répété, même dans une moindre mesure, en Malaisie. Un déroulé, qui le met dans le doute pour son Grand Prix national, qui se déroulera ce week-end sur un circuit de Phillip Island qu'il voudrait bien conquérir pour la sixième fois consécutive : « Nous avons des difficultés avec la moto depuis deux courses et j'en suis assez déçu » commence le double champion du monde. « J'ai toujours su trouver le rythme à Phillip Island mais je ne pense pas que ce sera aussi facile cette fois. Heureusement, le circuit tourne surtout à gauche et c'est dans ces conditions que la moto rencontre moins de difficultés. Et puis ça peut aussi soulager ma jambe droite. »


« Je ne suis pas totalement rétabli et j'ai encore besoin de temps pour retrouver toute ma force alors je ne sais pas trop à quoi m'attendre ce week-end. On fera de notre mieux et on verra bien. » Phillip Island honorera son champion en baptisant de son nom le virage n°3 du tracé. Stoner rejoint ainsi dans le symbole ses compatriotes Gardner et Doohan. Le même Doohan qui est attendu pour quelques tours sur la RC231V pour la plus grande joie du public.


Au championnat, Jorge Lorenzo mène toujours les débats mais avec à présent 23 longueurs d'avance sur un Dani Pedrosa qui doit remporter les deux courses restantes en espérant que son rival cesse de se classer obstinément derrière lui au passage du drapeau à damiers.


SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire