Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Australie: La Dorna rappelle que le cas de Phillip Island n'est toujours pas réglé pour 2012

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Australie: La Dorna rappelle que le cas de Phillip Island n'est toujours pas réglé pour 2012

Si, d'un point de vue technique, le fraichement nommé Corrado Cecchinelli va devoir mettre sur les rails le prochain Moto 3, Carmelo Ezpeleta ne délègue en revanche à personne le soin de mettre en place le calendrier du Moto GP. Et dans ce domaine, il y a aussi un problème à régler, qui s'appelle Phillip Island, site d'un Grand Prix d'Australie que le boss de la Dorna ne veut plus voir placé en fin de saison. Une période synonyme d'hiver et de mauvais temps du côté de Melbourne, une conjoncture qui a fâché les pilotes l'an passé, à commencer par le leader de la commission de sécurité, Valentino Rossi.


« Le problème ne vient pas uniquement de la pluie » précise le boss Espagnol. « Il vient aussi des basses températures qui empêchent les pneus de travailler. Les pilotes nous ont fermement demandé de changer la date du Grand Prix d'Australie. »


Le problème est connu et a déjà été mis sur la table. Mais malgré la bonne volonté déclarée des organisateurs, au premier chef d'entre eux Ron Walker, le dossier n'a pas évolué. Du coup, Carmelo Ezpeleta fait la piqûre de rappel: « Ron m'a envoyé un mail me précisant qu'il me contacterait le plus tôt possible afin de me proposer des dates pour 2012. » Ce qui tarde apparemment à venir: « Notre position n'a pas changé. Nous voulons une date avancée pour 2012 et tout le monde des Grands Prix est d'accord avec nous. »


Du coup, c'est à nouveau une menace d'exclusion de la saison qui plane sur Phillip Island: « En 2010, nous nous sommes interrogés à propos de l'annulation du meeting et nous aurions pris cette décision si le temps du vendredi avait perduré tout le week-end. » Certes, mais trouver une autre date ne semble pas si simple. Le Superbike a déjà sa place au soleil en février, le Grand Prix de Formule 1 est médiatiquement dominant en mars. Et les Australiens veulent voir leurs circuits fonctionner toute l'année.


SPONSORISE

Actualité Ducati

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire