Publi info

MotoGP - Honda : Lorenzo a-t-il déjà perdu le titre mondial ?

Dans Moto / Sport

Au HRC, c’est la série des blessés. L’infirmerie est pleine. Marc Marquez se remet doucement d’une délicate opération à l’épaule, et Jorge Lorenzo travaille pour que son scaphoïde soi de nouveau opérationnel. Même le team manager Alberto Puig s’est cassé un bras ! Mais en donnant de ses nouvelles, la nouvelle recrue venue de Ducati avoue qu’il est déjà hors course pour le titre 2019…

MotoGP - Honda : Lorenzo a-t-il déjà perdu le titre mondial ?

Jorge Lorenzo a également confirmé qu'il ne présenterait pas pour ses débuts avec sa nouvelle moto dans des conditions de forme parfaites. Le premier hiver de Por Fuera en tant que pilote Honda a été soudainement difficile lorsque, à peine trois semaines avant le feu vert des premiers essais MotoGP en Malaisie, le scaphoïde de son poignet droit s'est brisé pendant l'entraînement. Immédiatement soumis à une opération chirurgicale, le quintuple champion du monde a découvert à ses frais qu'il ne pourrait pas remonter à vélo à temps pour participer aux deux premiers tours des tests pré-saison et que son retour était prévu pour les derniers tests de Losail, prévue du 23 au 26 février prochain.

Lorenzo n'a certes pas baissé les bras. Il fait tout ce qu'il peut pour accélérer sa rééducation : "il y a quatre jours, j'ai commencé à nager dans la piscine", a-t- il révélé sur le site officiel du MotoGP. "Chaque jour qui passe, je deviens plus fort. Mais il faut au moins un mois pour se remettre complètement de ce type de blessure. Dix-sept jours seulement se sont écoulés, il manque donc encore beaucoup jusqu’à la fin ".

Cela signifie que le champion de Majorque devra se résigner à serrer les dents en début de saison : "lors des essais au Qatar, je ne serai probablement pas à 100% », admet-il. « Mais je serai prêt à piloter et à collecter les informations lors des derniers tests qui précèdent le premier Grand Prix. Il est difficile de dire ce que je vais faire à plus de 300 km / h dans une ligne droite, ou quand je devrai freiner pour arrêter une MotoGP ou un changement de direction ».

Mais l’aspect le plus préoccupant pour lui, c’est que ses difficultés physiques devraient persister même lors des rendez-vous suivants : "je serai certainement diminué au Qatar, mais aussi en Argentine et aux États-Unis" , confesse Jorge Lorenzo . "Après deux ou trois mois, je souffrirai encore et je pense que je ne pourrai être compétitif que dans la troisième course ».

La fracture est donc un grand facteur inconnu qui se joint au changement de moto et d’équipe, ce qui complique encore le début du Championnat du Monde qui s'annonce déjà très troublé pour l’Espagnol. Et cela va grandement influencer ses chances : "pour le moment, je ne me considère pas comme l’un des favoris. Il y a d'autres pilotes comme Marc, bien sûr, qui devraient se battre pour le titre mondial, avec Dovizioso, Valentino, toujours parmi les premiers et qui connaît la moto, mais aussi Vinales, par exemple. Pour ma part, l'objectif est d'améliorer la moto et, si je peux être rapide, de gagner des courses. Et si ça se passe mieux que prévu, alors oui je peux me battre pour le titre ». Si le poignet le permet, bien sûr.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire