Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

MotoGP - Italie J2 : le dur combat contre lui-même et la KTM se poursuit pour Zarco

Dans Moto / Sport

Johann Zarco, pilote d'usine du Red Bull KTM, n'a terminé que 19e les qualifications MotoGP au Mugello. L’ancien Champion du Monde Moto2 n’est pas satisfait de ce résultat, mais il sait sur quoi il doit travailler.

MotoGP - Italie J2 : le dur combat contre lui-même et la KTM se poursuit pour Zarco

À la fin des qualifications 1 en Toscane, Johann Zarco a dû accepter une chute. "Je vais bien, je n'ai pas mal", dit-il. « J'essaie de m'adapter au mieux possible à la moto. Je freine et accélère de différentes manières. Pour les réglages, nous ne trouvons pas d'autre solution que celle que nous avons apprise au cours des cinq derniers mois. »

"Mon coéquipier Pol [Espargaro] est en pleine forme en ce moment. Cela me montre ce qui est possible avec notre moto. Je veux aussi faire ce qu'il a fait. Je vais probablement y arriver aussi, mais cela prend du temps ", a ajouté le double champion du monde de Moto2, qui a déjà inscrit six podiums dans la catégorie MotoGP.

La 19e position de départ dans le Mugello signifie un recul pour Zarco, car vendredi, la situation était bien meilleure. "C'est comme le début de la saison. J'espère marquer des points en course. Bien sûr, j'aimerais entrer dans le top dix, mais pour le moment, cela semble impossible. Je dois essayer des choses avec cette moto que je n’ai jamais faites depuis 10 ans. C'est pourquoi je suis tombé, mais je dois continuer à me battre. "

Dans deux semaines, il y aura des tests KTM à Barcelone le lendemain du GP de Catalunya. "Ce sera important pour nous", a admis le Français. "J'aime tester, car je peux travailler sur moi-même avec moins de pression. Nous pouvons recueillir beaucoup d'informations lors des tests. J'espère que nous pourrons travailler dans une direction qui me permettra de me sentir mieux. Mais je ne vais pas abandonner, je ne suis pas comme ça. "

"Je ne peux pas dire exactement où se situe le problème entre moi et la moto. Je dois partir de zéro. C'est difficile, mais je dois le faire. Je dois freiner différemment, accélérer différemment, prendre un virage différent… Mais, comme dit le proverbe, tout est possible. "

Les bons résultats de son coéquipier Pol Espargaró donnent confiance aux pilotes KTM : "Cela me montre la direction à prendre. Nous avons tellement essayé avec la moto, mais rien n’a fonctionné jusqu’à présent. C'est pourquoi nous devons travailler sur le pilote maintenant. "

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire