Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. MXDN 2011 - St Jean d'Angely : la bataille s'annonce rude pour le podium

MXDN 2011 - St Jean d'Angely : la France dans l'aspiration des USA

La 65ème édition du Motocross des Nations ne se résumera pas à un duel entre américains et français même si les autres équipes semblent un peu en dessous. Quelques autres teams devraient venir animer les devants de la scène et se battre pour un podium final à l'image de l'Australie ou l'Angleterre. Revenons donc un peu plus en détail sur ces nations de premier rôle.


Les australiens auraient pu être sur la page précédente mais nous les avons finalement mis en début de celle-ci sous une forme d'outsider de luxe. Emmené par Chad Reed, le trio australien composé de Brett Metcalfe et Matt Moss, a des ambitions pour ce rendez-vous. Le « capitaine » de la sélection a donné le ton tout au long de la saison avec un championnat SX magnifique ou il a fait voir ce qu'il pouvait encore faire. Certes Chad Reed n'a remporté aucun titre mais l'histoire qu'il a écrite avec son team Two Two Motorsport est extraordinaire. En MX US, Honda s'est rapproché de lui pour lui fournir du matériel et l'australien en a fait bon usage jusqu'à cette chute de Millville. L'oiseau qui est en lui a déployé ses ailes mais depuis CR22 n'a pas retrouvé le rythme des premiers. En MX2 on retrouvera Matt Moss, c'est un peu l'énigme de cette équipe puisque Matt ne figure dans aucun des championnats majeurs cette saison. Le troisième homme se nomme Brett Metcalfe, quatrième du MX US cette année et très rapide en fin de saison.


De leur côté les anglais sont également bien servis avec notamment le champion MX US 250F, Dean Wilson. Inscrit logiquement en MX2, il sera équipier de Tommy Searle et Brad Anderson. Le premier cité a terminé troisième du mondial MX2 après quelques beaux GP où il est venu s'imposer devant l'armada KTM et ses deux champions Roczen et Herlings. Tommy prendra le départ au guidon d'une 450 préparé par Kawasaki CLS et devra affronter notamment Antonio Cairoli, Ryan Dungey ou Christophe Pourcel. Le point d'interrogation anglais se nomme Brad Anderson que l'on a très peu vu cette année mais qui sait être rapide le jour J, affaire à suivre pour les britishs.


Bien entendu il ne faudra pas mettre au placard les traditionnelles équipes telles que la Belgique, l'Allemagne ou l'Italie. Cependant il est vrai que ces nations ont un très bon pilote mais pas grand chose pour jouer la gagne à côté. En Belgique, Desalle, Ramon, De Dycker et Van Horebeek sont absents pour blessure c'est donc Joel Roelants qui sera la tête d'affiche du trio. En l'absence de Max Nagl, Ken Roczen devra tout donner pour que l'Allemagne réédite sa performance de l'an passé et en Italie même chose puisque Antonio Cairoli est entouré de Davide Guarneri et Alessandro Lupino.


On devrait également retrouver l'Afrique du Sud à un niveau qui est le sien puisque cette année l'équipe a vraiment le potentiel de bien faire si tout se met bout à bout. Tyla Rattray devra assurer en MX1, Terreblanche en MX2 alors que Gareth Swanepoel, seul pilote non-Pro Circuit à avoir remporté une manche en MX2 MX US, donnera tout en OPEN.


Qu'à cela ne tienne on devrait retrouver tous ces bons pilotes au-devant des courses sans oublier des pilotes comme Arnaud Tonus, Rui Goncalves, Jeffrey Herlings, Evgeny Bobryshev.


La surprise du chef :


Deux équipes peuvent prétendre à un résultat sans que l'on attende beaucoup d'elles. Ces deux nations viennent tout droit de l'Est puisque c'est l'Estonie et les Pays-Bas. La première citée prépare l'avenir « lointain » avec Gert Krestinov et Priit Ratsep en soutient de Tanel Leok. D'ici quelques années, les deux jeunes se battront certainement aux avant-postes d'un grand championnat et cela passe par le MXDN ou ils emmagasinent beaucoup d'expérience. Pour les Pays-Bas c'est un peu différent puisqu'avec l'équipe qui sera aligné à St Jean d'Angely, elle jouerait les premiers rôles à Lommel. Et comme par hasard le terrain de cross belge accueillera l'évènement l'année prochaine ! Jeffrey Herlings vole sur les vagues de sable, Donny Bastemeijer a mis tout le monde d'accord en EMX2 dans la silice alors que Marc De Reuver est tombé dedans étant petit. Autant dire que Jeffrey Herlings sera peut-être seul cette année mais attention tout de même à un coup d'éclat des deux autres.


Rendez-vous dès ce week-end à St Jean d'Angely pour le Motocross des Nations 2011 ou sur Caradisiac Moto bien entendu.


PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.