Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Pour Valentino Rossi la retraite attendra

Dans Moto / Sport

Déjà préoccupé par la situation incertaine de la saison 2020, l’état-major Yamaha Racing va devoir également gérer le « cas Rossi ». Les incertitudes liées à la crise sanitaire mondiale et l’annulation de nombreux grands prix ont semble-t-il eu raison de l’envie de retraite de Valentino Rossi en 2020. Le nonuple champion du monde se verrait ainsi bien repartir pour une pige supplémentaire en 2021. Au guidon d’une Yamaha bien sûr. Mais dans quel team ?

Rossi en MotoGP en 2021 ? Sur quelle moto ?
Rossi en MotoGP en 2021 ? Sur quelle moto ?

Il semble que l'une des grandes inconnues de la saison 2020 de MotoGP se rapproche de la résolution. Tout laisse à penser que ce ne sera pas la dernière année de Valentino Rossi dans la catégorie reine. Rossi a en effet expliqué qu'il avait dû prendre la décision sans courir une course en 2020, mais qu'il n'aimerait pas avoir à prendre sa retraite comme ça : « Je suis dans une situation difficile parce que, comme je l'ai dit, ma première option est d'essayer de continuer. J'ai suffisamment de motivation et je veux continuer. Dans mon esprit, je faisais une autre saison avec l'équipe d'usine. J'avais besoin de temps pour décider, comme cinq ou six courses avec le nouveau chef mécanicien (David Muñoz) et quelques modifications dans l'équipe pour comprendre si je peux être fort. Ce n'est pas la meilleure façon de s'arrêter parce que nous ne pourrons peut-être pas courir en 2020. Le plus juste est de refaire un autre championnat et de s'arrêter à la fin du prochain. »

Sa décision semble actée : il veut continuer à courir en MotoGP en 2021. Problème, les contrats pour l’écurie officielle Yamaha sont déjà signés pour aligner un duo Viñales/Quartararo en 2021 et 2022. La solution pourrait être de caser Rossi chez Petronas, équipe satellite Yamaha. Sauf que chez l’équipe malaisienne on pousse pour conserver Quartararo une année de plus, arguant d’une saison 2020 au mieux tronquée, au pire annulée. D’autre part, Razlan Razali n’est pas particulièrement chaud pour accueillir un vétéran, axant son projet sur le développement de jeunes pousses. D’autant plus qu’il se murmure également que Jorge Lorenzo pousserait pour revenir au guidon d’une Yamaha en 2021…

Les prochaines semaines devraient apporter quelques réponses, même si cela se fait au dépend de la santé mentale des décideurs Yamaha. Sortez le pop-corn !

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire