Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Presse et livres moto : l'une disparaît, un autre arrive

Dans Moto / Loisirs

Le monde de la presse est en plein chamboulement. Dernière victime en date, la Revue Moto Technique, a annoncé la fin de l’aventure. Cette parution devenue une vraie institution pour tous les motards va disparaître, signant la fin d’une époque.

Le début d'une aventure de près de 50 ans pour la Revue Moto Technique.
Le début d'une aventure de près de 50 ans pour la Revue Moto Technique.

La Revue Moto Technique, c’était avant tout la présentation de deux motos par numéro. À partir de 1972 avec la Honda CB750 et la Kawasaki 350 Avenger A7 jusqu’au numéro 194 consacré à la KTM 790 Duke et au Honda Forza 125 paru à l’automne 2019. Véritable bible de très nombreux modèles de motos de toutes marques depuis près de cinquante ans, la Revue Moto Technique avait rapidement trouvé sa place chez tous les amateurs de mécaniques et les concessionnaires.

L’Histoire retiendra que pour la der, le numéro 198 B, la Revue Moto Technique décortiquait la KTM 1290 Super Duke R.

Indispensable pour plusieurs générations de motards afin d'effectuer des petites réparations et tout comprendre de sa moto, la Revue Moto Technique a pourtant peu à peu perdu de sa popularité, remplacé par les nombreux tutos dont regorge Internet.

Un constat pourtant loin d’être fataliste puisque dans le même temps, nous apprenons la sortie imminente (le 19 mai) d’un ouvrage intégralement dédié à la restauration et la réparation des motos. « Restaurez et réparez votre moto » est de retour pour une quatrième édition signée François Arsène. Un ouvrage qui fait référence aux principes de la mécanique, conseille sur le choix des outils et la façon de les utiliser. Avec des explications claires et détaillées, des modes opératoires précis, de nombreux trucs et astuces et illustrations, le livre est parfaitement accessible au débutant qui souhaite apprendre et progresser.

Presse et livres moto : l'une disparaît, un autre arrive

Le livre « Restaurez et réparez votre moto » 4ème édition, de François Arsène est publié aux Éditions ETAI et disponible au prix conseillé de 39 €.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est quand même dommage de passer d'une revue technique focalisée sur une seule moto et qui la décortique à une revue on ne peut plus généraliste...

Par

Une raison de plus pour rouler en ancienne.

Avec les usines à gaz actuelles, sans documentation technique

je souhaite bien du plaisir aux bricoleurs des prochaines décennies.

La seule option sera de se trouver une copie du manuel atelier édité par le constructeur

dans la bonne langue de préférence.

C'est comme ça que j'ai procédé pour une de mes voitures qui n'a pas de revue technique.

c'est une page qui se tourne, mais pas la bonne.

Tout n'était pas parfait mais bon, ça rendait service quand même.

Pour les RTA ( automobile )ça viendra aussi puisqu'ils s'amusent à ne pas transmettre

les informations de base indispensables. Ils imaginent que le bon temps pourra durer mais

tel qu'ils procèdent, ils se tirent une balle dans le pied.

Ils conçoivent une revue technique dans les années 2000 comme celles des années 70 mais

il y a eu plusieurs révolutions depuis. Une GS ou une 404 ce n'est pas comparable

à une Mégane ou une 308.

La technique de l'autruche ça ne marche qu'en Australie.

Triste période...:bah:

Par

Un livre généraliste? Youpi, il y en a des rayonnages déjà.

Ce qui nous intéresse, c'est d'avoir les abaques de tolérances de jeu de soupapes, d'avoir les éclatés du montage du bras oscillant ou je ne sais quoi d'autre, pour savoir où se cale les cales qui ont fait «gling» sur le sol par surprise, etc… et ça, c'est toujours du archi spécifique.

Pour ma future moto, j'ai trouvé un site américain qui vend le manuel d'atelier au format électronique, va pas falloir faire un contre-sens en le lisant sans être bilingue… même si il y avait des erreurs dans les RMT, avoir les 2 m'a souvent permis de mieux comprendre comment bien faire les choses.

Dommage. Mais bon, quand on n'aura plus que des ventilateurs électriques, ce sera plus simple, ce sera un oscilloscope qu'il faudra dans l'atelier, et le logiciel propriétaire de la machine pour déplanter un contrôleur…

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire