Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Royal Enfield affiche une perte de 18% de ses ventes en 2019

Dans Moto / Pratique

La marque indienne cartonne à l’international mais souffre sur son marché national. Ces mauvais scores en Inde ont fait chuter le volume des ventes de 18% l’an passé, et mettent fin à six années de croissance exceptionnelle

Les nouveaux bicylindres 650 cc Interceptor et Continental GT se vendent très bien, mais la marque indienne souffre sur son marché national.
Les nouveaux bicylindres 650 cc Interceptor et Continental GT se vendent très bien, mais la marque indienne souffre sur son marché national.

La chute des ventes en Inde a atteint 19,2 %, l’an dernier. Or, comme Royal Enfield vend 97 % de sa production sur le marché local, les superbes performances à l’international ne peuvent pas compenser la baisse du volume des achats.

Le modèle Himalayan devrait prochainement accueillir le nouveau bicylindre 650cc. D’autres nouveautés ne devraient pas tarder à faire leur apparition également.
Le modèle Himalayan devrait prochainement accueillir le nouveau bicylindre 650cc. D’autres nouveautés ne devraient pas tarder à faire leur apparition également.

Dommage, car oui les marges de progression au niveau mondial rendraient jaloux bien d’autres fabricants de motos. Les Interceptor, Continental GT et autres Himalayan, pour ne citer que ces modèles, rencontrent un véritable succès partout sur la planète :+ 22 % en Asie, + 16,7 % en Amérique du Nord, + 82 % en Europe (+221 % en Angleterre, + 82 % en France, + 73% en Allemagne, + 59 % en Espagne), mais aussi + 269 % en Argentine et +40 % en Colombie. Partout les motards s’arrachent les nouveaux modèles Royal Enfield. Un pied de nez au modernisme, pour une marque dont la philosophie est la moto à l’ancienne, ce dans un monde du tout technologique et du tout connecté.

Qu’on se rassure, tout va très bien pour la société indienne Eicher, propriétaire de Royal Enfield. Son récent développement à l’international prouve que les dirigeants du groupe ont vu les limites de leur marché national. De nouveaux modèles vont arriver sur le marché et le rayonnement de la marque, désormais centenaire, n’est pas près de s’arrêter.

SPONSORISE

Actualité Royal Enfield

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire