Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Superbike - Phillip Island: Kawasaki n'a guère impressionné

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Superbike - Phillip Island: Kawasaki n'a guère impressionné

Avec BMW, Kawasaki est l'une des déceptions de ce début de saison Superbike. Comme les Munichois, les hommes d'Akashi avaient subodoré que l'on allait voir ce que l'on allait voir avec une nouvelle moto annoncée comme une ère nouvelle. Las ! Certes, la dernière ZX-10R a montré du meilleur par rapport à l'ancien Ninja, mais la concurrence a elle aussi progressé, si bien que les verts se sont retrouvés à leur place habituelle, soit aux frontières du top 10.


Là-dessus il faut prendre en compte le cas d'un Chris Vermeulen qui a été contraint au forfait et dont on va finir par se demander s'il sera un jour rétabli de son genou toujours malade. Ajouter à cela un Joan Lascorz certes véloce, mais débutant, et lui aussi toujours convalescent, et vous ne pourrez compter que sur un solide Tom Sykes qui a ramené quelques points à son employeur. Le seul à avoir pu assurer la récolte, puisque la jeune recrue espagnole est tombée en première manche et a dû faire avec un mauvais choix de pneus dans la seconde.


Reste que le Superbike démontre ainsi la valeur de son plateau. BMW et Kawasaki ont beau avoir les meilleures intentions du monde et sans doute de bonnes motos, les écuries en place connaissent leur métier et savent tirer partie de leur matériel. L'arme fatale qui bousculera d'un coup la hiérarchie relève du fantasme et le savoir italien paraît être une science plus exacte pour se faire une place au soleil chez les Flammini.


Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Kawasaki

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire