Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Vente à Vic-Fezensac (32): tout s'est vendu

Dans Moto / Loisirs

Vente à Vic-Fezensac (32): tout s'est vendu

 La vente aux enchères organisée à Vic-Fezensac dans le Gers le 5 juin dernier a rencontré un franc succès avec, pour les motos, 100 % des lots adjugés en majorité au-dessus des estimations...

 Dire que la vente aux enchères organisée à Vic-Fezensac (32) le 5 juin dernier a rencontré un grand succès serait un doux euphémisme. Déjà, lors de notre présentation (à retrouver en cliquant ici), nous précisions que le quota de places disponibles était atteint. Quant aux estimations, nous les trouvions particulièrement réalistes.

 Le nombre de motos disponibles (25) n'avait rien d'exceptionnel mais la qualité de la proposition et des estimations cohérentes ont certainement contribué à ce résultat d'un taux de 100 % d'adjudication. Cerise sur le gâteau, de nombreux lots ont changé de mains au-dessus de l'estimation haute.

 Prenons tout d'abord l'une des vedettes de cette vente, à savoir la Monet Goyon CHS 500 cm3 du milieu des années trente. L'estimation entre 4 500 et 6 500 euros n'a pas résisté aux charmes de cette belle française: adjugée 9 000 euros.

.Vente à Vic-Fezensac (32): tout s'est vendu
Monet Goyon 500cm3 CHS 1935

 

 Elle aussi était particulièrement intéressante. Avec sa restauration ancienne, cette Peugeot P415 350 cm3 de 1937 était estimée entre 3 500 et 4 500 euros. Sans surprise, ça grimpe pour finalement aboutir à une adjudication  7 900 euros.

Vente à Vic-Fezensac (32): tout s'est vendu
Peugeot P415 350 cm3 1937

 

 Toujours de fabrication française, mais d'après la seconde guerre mondiale, la Ratier C6S qui attendait entre 3 000 et 4 500 euros "fait" un petit peu plus (adjugée 4 600 euros).

Vente à Vic-Fezensac (32): tout s'est vendu
Ratier C6S

 

 On ne donnait pas cher de l'estimation (entre 700 et 1 200 euros) du Triporteur Peugeot, fleuron des utilitaires dans les années cinquante. Constituant une bonne base de restauration, il est adjugé 3 400 euros.

Vente à Vic-Fezensac (32): tout s'est vendu
Triporteur Peugeot 57 TM 1956

 

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

1200 balles + les frais d'adjidication pour une SPX?!!!! Bah bordel… plus cher que la Deauville à remettre en route, alors qu'en état de rouler, c'est un traine-couillon idéal (économique, bonne protection, bagagerie, pas d'intérêt pour les voleurs vu sa ligne) … bon… OK…

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire