Publi info

24 Heures Motos : le bilan de la police route

Dans Moto / Pratique

Météo estivale, 59 équipages ultra-motivés, trois catégories extrêmement disputées, une fête magnifique en piste et hors-piste pendant plus de 24 Heures… Autant de facteurs qui ont attiré tous les publics, passionnés ou simples amateurs, à venir participer et assister à cette 42e édition des 24 Heures Motos. À l’extérieur du circuit, il y avait même un comité d’accueil…

24 Heures Motos : le bilan de la police route

En 2019, 76 000 spectateurs ont assisté ce week-end à la 42e édition des 24 Heures Motos, deuxième manche du Championnat du Monde d'Endurance FIM EWC 2018-2019. Une belle audience pour une course référence internationale de la discipline. L'Automobile Club de l'Ouest, organisateur de cette épreuve majeure, remercie les spectateurs pour leur participation et leur enthousiasme.

Certes. Mais au dehors, il s’agissait de canaliser ce même enthousiasme. De nombreux contrôles routiers ont été réalisés par la gendarmerie et la police tout au long du week-end, sur l'ensemble du département, permettant de relever au total : 589 excès de vitesse ; 14 conduites sous l'emprise d'alcool (pour 1 598 contrôles) et 21 dépistages positifs aux stupéfiants (pour 101 contrôles). L'ensemble de ces contrôles a donné lieu à 40 rétentions de permis de conduire.

Pour parfaire le bilan humain, voici les données livrées par le secours civil. Il y a eu moins de prises en charge médicales du côté des 76 000 spectateurs, selon la préfecture au terme des 24 Heures motos. Dans le détail, les secours ont procédé à 830 interventions dont 49 ont nécessité une évacuation (contre 924 et 51 l'an passé).

Cependant, des comportements dangereux en lien avec l'usage du feu (feux de motos, barbecues, feux de matériels) continuent d'être observés au sein des campings et ont conduit, cette année, à une augmentation des cas de blessés par brûlures - dont certaines très graves notamment chez un enfant.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Lamentable, vous êtes bien à la botte de notre "cher" gouvernement!

Les 24h00 moto viennent de se terminer de magnifiques façons et vous le seule chose que vous trouvez à écrire ce sont les pv et autre infractions, vous êtes des minables!

Par

En réponse à Patourer

Lamentable, vous êtes bien à la botte de notre "cher" gouvernement!

Les 24h00 moto viennent de se terminer de magnifiques façons et vous le seule chose que vous trouvez à écrire ce sont les pv et autre infractions, vous êtes des minables!

Quel est le rapport ?

Pour avoir été plusieurs fois au Mans pour les 24h auto/moto et MotoGP, il faut admettre que dans les campings c'est Mad Max et qu'aux abords du circuit c'est la course entre motards..

Par

En réponse à Cobbalt

Quel est le rapport ?

Pour avoir été plusieurs fois au Mans pour les 24h auto/moto et MotoGP, il faut admettre que dans les campings c'est Mad Max et qu'aux abords du circuit c'est la course entre motards..

Bonjour a tous.

Je voulais réagir à votre article. Oui je suis de l'avis de Patourer, vous n'avez retenu que ça des 24h moto !!!!! Vous n'y êtes allé que pour écrire votre torchon !!!!! Même si il y a une petite minorité de "fous" il ne faut pas en faire une généralité.c'est a chaque fois la même chose, la presse veut du sensationnel, faire le buzz. La presse participe réellement au fait que les français n'ont pas le moral. Alors pour certains oui les euh représentent un lâché prise, une soupape qu'on fait sauter. Pour ce qui est des excès de vitesse, les forces de l'ordre savent très bien où se cacher pour "baiser" les motards. Ils se mettent dans des zones non accenditogène juste pour faire du chiffre. Bye bye

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire