Publi info

BMW : le cadre imprimé en 3D, c'est maintenant !

Dans Moto / Nouveauté

Il y a déjà quelques semaines, BMW épaté son monde en annonçant avoir trouvé comment faire un bras oscillant en carbone à moindre coût. Une économie telle que l’on pourrait envisager le matériau noble pour tous et la grande série. Un opus présenté qui a valu aux Munichois un prix. Mais les hommes du blason à l’hélice ne s’arrêtent pas en si bon chemin puisque les voilà à présent sur la brèche avec un cadre imprimé en 3D. Carrément !

BMW : le cadre imprimé en 3D, c'est maintenant !

Les motos demains sortiront-elles plus des imprimantes que des usines ? Une interrogation qui n’est plus farfelue au vu de cette initiative de BMW qui montre un cadre de S1000RR imprimé en 3D. Avec un bras oscillant conçu de la même façon. La preuve en images, avec ce sentiment que l’ensemble est plus organique qu’industriel.

BMW n'a pas publié d'informations sur la moto. Il s’agit d’abord d’un exemple de ce que le département de recherche et développement est capable de créer, en utilisant la technologie d'impression 3D. Baptisant la démarche comme « fabrication additive », BMW explique que « les pièces tridimensionnelles en plastique ou en métal prennent forme couche par couche. Les pièces fabriquées de manière additive offrent une grande liberté de conception et peuvent être produites rapidement et avec la qualité requise. Il n'y a pas besoin d'outils de production traditionnels tels que des moules de presse ou de coulée ; la géométrie des pièces est entièrement déterminée par un ensemble de données numériques ».

À l'heure actuelle, la plupart des pièces imprimées en 3D sont utilisées pour des prototypes plutôt que pour la production de masse, car elles peuvent être modifiées et refaites très facilement lorsque les dessins sont modifiés.

Cependant, BMW dit également qu'il est possible d'utiliser la technologie dans la production de masse. Certaines pièces automobiles Rolls Royce, filiale de BMW, sont déjà imprimées en 3D. L'entreprise affirme que la nouvelle BMW i8 Roadster utilise également une technologie similaire, appelée fusion de poudre de métal, pour le fabricant de certains composants.

BMW voit également l'impression 3D comme jouant un rôle dans la personnalisation de ses véhicules : la fabrication additive joue également un rôle de plus en plus important en matière de pièces de véhicules personnalisées. La nouvelle gamme de produits MINI Yours Customized permet aux clients de personnaliser la conception des composants sélectionnés, puis de les produire par impression 3D.

Si, demain, on ne pourra sans doute pas acquérir une moto entièrement imprimée en 3D, il faut tout de même s’attendre à ce que cette technologie ait un effet de plus en plus visible sur les modèles dans les années à venir.

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire