Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Essai Harley Davidson Roadster 1200 : tout dans la positionHarley a créé la surprise en cette fin avril avec l'apparition au catalogue d'un nouveau modèle. Pour ceux, qui comme moi, regrettaient que les versions Sportster 1200 soient trop typées Custom en oubliant la position de base qui a fait le succès de la gamme (comme celle de Iron), les Américains ont voulu aller plus loin en proposant une version Roadster sur une base de Forty-Eight.

Lire l'essai»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

faut vraiment rétablir la vérité cette enclume ne vaudra jamais la "feu" buell s,m,x ou xb cv en plus kg en moins tout simplement 

Par Anonyme

 bUELL était tellement top qu'il a fait faillite:lol:

Par Anonyme

Je l'aie essayé, avant le  Forty Eight. J'ai été séduit. bon freinage. la position bien dans les virages.  Hauteur de selle super. moteur qui au ralenti vibre  comme une Harley. La tenue de route et couple sont super.  Enfin une moto qui te donne la banane . c'est vrai qu'elle n'est aussi facile qu'une Jap. mais elle te file du baume au cœur des que tu l'enfourche, Vraiement une belle machine

Par Anonyme

 C'est vrai qu'elle est moins bien que les Japs mais elle te donne la pêche, elle vibre, elle perd ses boulons, sans parler des fuites d'huile, le couple te colle le service trois pièces au fond du futal, vraiment une belle trottinette

Par Anonyme

 Toute façon il y a deux choix: t'achète la jap et dans 2 ans tu perds moitié de sa valeur. Sinon tu prends une harley qui garde la côte et ton permis. moi j'ai choisi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Harley Davidson

Toute l'actualité