Publi info

Dakar 2019 - étape 4 : Brabec redonne le sourire au HRC

Dans Moto / Sport

Dakar 2019 - étape 4 : Brabec redonne le sourire au HRC

Quatrième étape de ce Dakar 2019 et quatrième vainqueur différent avec cette fois Ricky Brabec. L'américain s'impose très largement devant Matthias Walkner et Toby Price. Leader avant cette étape, Pablo Quintanilla laisse filer plus de 20 minutes aujourd'hui, presque autant que Xavier De Soultrait vainqueur hier. 

Les rebondissements s'enchainent sur le Dakar 2019. Après les premiers abandons, les premières erreurs de navigation voici la journée de celui qui domine le monde. Ricky Brabec a tout simplement pulvérisé la concurrence aujourd'hui dans la quatrième étape du Dakar qui se disputait entre Arequipa et Moquegua. Avec plus de 400 km de spéciale il y avait de quoi faire et l'officiel Honda en a profité pour s'imposer et prendre la tête du rallye

Derrière lui, le trio KTM a répondu présent emmené par Matthias Walkner. Le vainqueur sortant partait loin et a su en profiter pour refaire son retard. Il devance Toby Price (+7'07'') et Sam Sunderland (+11'35''), les orange sont belle et bien là !

Leader du général au départ ce matin, Pablo Quintanilla (+20'21'') n'a pas réussi à garder ses onzes minutes d'avance mais reste néamoins second du général.

Pour les Yamaha c'est plutôt grise mine par rapport à hier. Si Adrien Van Beveren (+13'29'') continu sur sa lancé du top 5, toujours placé, il n'ouvre pas la piste et ça fonctionne plutot bien. En revanche Xavier De Soultrait (+23'10'') a échangé sa place de vainqueur hier contre la 15ème du jour.

On remarque en tout cas qu'ouvrir la route le matin n'est pas simple à l'image du duo Brabec/Walkner il y a deux jours et désormais de Quintanilla/De Soultrait qui perdent beaucoup de temps.

Attention tout de même car c'est une étape marathon ou les pilotes devront eux même faire leur mécanique. 

Dakar 2019 - étape 4 : Brabec redonne le sourire au HRC

Après s’être perdu mercredi, Rocky Brabec a bien rectifié le tir à Tacna. L’Américain s’impose à l’arrivée de la première étape marathon et s’empare par la même occasion des commandes du rallye.

« Il fallait gagner, il fallait attaquer. J’ai rattrapé la journée d’hier. C’était important de faire bien aujourd’hui car demain nous aurons un départ type motocross où je serai en mesure de contrôle la situation. J’ai fait un trou dans mon pneu, je vais le changer avec mon coéquipier. A part ça tout va bien, la moto n’est pas tombé. Elle est en forme, comme le pilote. »

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire