Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

3. Essai - BMW R18 - l'avis de la rédaction

Essai BMW R18 First Edition

Plus naturelle, plus intuitive, plus douce et plus joviale qu’il n’y paraît, la R18 démontre un savoir-faire unique en matière de motorisation comme en matière de partie cycle. La roue de 16 pouces arrière, chaussée en 180, fait toute la différence, tandis qu'il est possible/obligatoire de voir grand au guidon de la nouveauté BMW.

Surtout, elle est une arme redoutable niveau marketing, au sens le plus noble de l’expression. Lorsque les décideurs donnent carte blanche à un designer pour produire non seulement une moto mais aussi toutes ses déclinaisons, lorsque l’Allemagne attaque en frontal les États Unis, le résultat en vaut la chandelle.

Parvenir à ce niveau d’agrément, avec ces effets-là et cette qualité-là relève du génie ingénierique. Alors, on peut légitimement discuter de nombreux points, se demander à quoi bon un tel modèle, et surtout pour quoi faire. Mais avec une consommation tout juste supérieure à 6 l/100 en mode balade et avoisinant les 8 l/100 km en rythme poussé, le plaisir a ses raisons que la raison ignorera volontiers. D’autant que pour un peu plus de 22 000 €, on dispose d’une BMW au top de ce qui se fait aujourd’hui et de ce qui se faisait hier.

Par le configurateur, on peut à loisir choisir une assise, une taille et un modèle de jantes différentes et de très nombreuses pièces esthétiques. La First Edition se différencie par sa série limitée (jusqu’en décembre 2020 pour l’instant), le liseré de réservoir et le set de chromes. Dès lors, à vous de choisir quoi faire avec et surtout comment le faire, dans les limites – pas si nombreuses que ça - de ses possibles. Même la protection offerte par la position de conduite basse nous est apparue largement suffisante pour se faire plaisir sans trop pleurer ni recourir à un ostéopathe. Surtout si l'on peut rapprocher le guidon de soi. Et pour ça, il y a des tés en option.

BMW R18
Look
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
Design
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Qualité de finition/montage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Aspects pratiques
  • 4.333333333333333
  • 4.333333333333333
  • 4.333333333333333
  • 4.333333333333333
  • 4.333333333333333
Instrumentation
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Espace de rangement
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Équipement de série
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Ergonomie/confort
  • 5.666666666666667
  • 5.666666666666667
  • 5.666666666666667
  • 5.666666666666667
  • 5.666666666666667
Position de conduite
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Protection (vent/pluie)
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Duo
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Confort
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Prise en main
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Déplacement à l’arrêt
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Moteur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Sonorité
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Puissance/performance
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Couple
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Reprise/souplesse/vibration
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Boîte de vitesses
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Gestion cartographie
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Châssis
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Répartition des masses
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Tenue de route
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Remontée d’informations
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Qualité de suspensions
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Réglages suspensions
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Gestion des assistances (TC, antidribble, vérin…)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Freinage
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Feeling au levier/pied
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Qualité d’ABS
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Efficacité de freinage
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Budget
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Prix d’achat
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Rapport qualité/prix
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Rapport à la concurrence
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Consommation
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

 BMW R18 First Edition - Fiche Technique

 

MOTEUR

Type : bicylindre Boxer quatre temps, refroidi par air ou huile, avec deux arbres à cames entraînés par chaîne. Alésage x course 107,1 mm x 100 mm. Cylindrée : 1 802 cm³. Puissance nominale : 67 kW (91 CV) à 4 750 tr/min. Couple Max : 158 Nm à 3 000tr/min. Rapport volumétrique : 9.6 : 1. Alimentation : Injection électronique numérique séquentielle phasée : BMS-O avec accélérateur électronique Ride By Wire. Boîte de vitesses 6 rapports à commande par crabots, dans le carter de boîte de vitesses séparé. Transmission secondaire : cardan.

PARTIE CYCLE

Cadre : en acier à double boucle avec entretoises vissée. Amortissement. Fourche télescopique non réglable. Débattement avant/arrière 120 mm/90 mm

DIMENSIONS

Empattement : 1 731 mm. Chasse : 150 mm. Angle de tête de fourche : 57,3°. Roue à rayons Dimensions jante avant : 3,5" x 19". Dimensions jante arrière 5,0" x 16". Pneumatique avant : 120/70 R 19. Pneumatique arrière : 180/65 B16. Freinage. Frein avant à double disque, diamètre 300 mm, étrier fixe à quatre pistons. Frein arrière monodisque, diamètre 300 mm, étrier fixe à quatre pistons. ABS partiellement intégral.

Hauteur de selle : 690 mm. Poids à vide : 345 kg. Arcade entrejambe 1 630 mm. Volume de réservoir : 16 l, réserve : approx. 4 l. Longueur : 2 440 mm. Hauteur : 1 126 mm. Hauteur : 1 232 mm. Largeur (avec rétroviseurs) 964 mm.

Caradisiac a aimé

  • Une certaine agilité au rendez-vous
  • Le moteur impressionnant d'onctuosité
  • La position de conduite très agréable
  • Le concept de moto en kit à monter soi-même
  • La personnalité unique

Caradisiac n'a pas aimé

  • Guidon vraiment trèèèèès large qui tire sur les bras (manœuvres)
  • Proéminence de la ligne d'échappement au niveau des mollets
  • Éclairage en pleine nuit
  • Largeur de la béquille

Photos (66)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Bmw

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire