Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

3. Essai - Honda GoldWing 1800 Bagger : l'avis de la rédaction

Essai Honda GoldWing 1800 mod. 2019

Il convient de réinscrire la GoldWing dans le marché actuel. Quel modèle peut-on retrouver en face d’elle ? Principalement les BMW K1600 Bagger et K1600 et autres déclinaisons à malle arrière. Elles aussi pourvues d’un 6 cylindres, même si leur conception date, elles n’ont rien perdu de leur charme ni de leur santé moteur. Leurs solutions techniques se rapprochent en tout cas grandement de celles retenues sur la GoldWing. Résolument sportif dans sa définition, le moteur BMW aura quoi qu'il arrive eu le mérite de piquer au vif Honda, et de placer haut la barre des exigences dynamiques. Ainsi la GoldWing est-elle dotée d’une sonorité plus feutrée, mais son comportement n'a pas à rougir devant celui des Teutonnes, bien au contraire.
Un peu plus bavarde du train avant et surtout plus incisive, la GoldWing s'engage sur une nouvelle voie et réinvente son propre concept. Si elle apparaît un peu moins luxueuse niveau habillage, surtout en ce coloris mat, c'est que le principal a été fait pour offrir à la GL 1800 une cure de minceur et de peps. Rajeunir un corps et une image n'est pas chose facile, mais les propositions faites par Honda ont le mérite de rendre les plaisirs de la GoldWing et de son moteur plus accessibles. Power cruiser et power streeter par excellence, cette routière talentueuse profite d'une ergonomie impeccable et d'une foultitude d'équipements pour marquer de nombreux points. Elle devient également plus facile en ville et bien plus exploitable. Si Honda a privilégié une boîte automatique à 7 vitesses sur la version Tourisme (celle avec la malle arrière), dommage que la version de base ne puise en bénéficier. On aurait du coup apprécié la possibilité de monter un shifter. Surtout à 25 999 € le bout en ce début 2019. Quoi qu'il en soit, cette Star de l'année ne démérite pas et quel que soit le casting conducteur/conductrice, elle saura jouer de concert sans prendre le pas sur vous. 

Essai Honda GoldWing 1800 mod. 2019

 Photos: Bertrand Dussart, Fabrice Berry, Benoît Lafontaine

Honda GoldWing 1800 mod. 2019
Look
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Design
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Qualité de finition/montage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Aspects pratiques
  • 8.666666666666666
  • 8.666666666666666
  • 8.666666666666666
  • 8.666666666666666
  • 8.666666666666666
Instrumentation
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Espace de rangement
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Équipement de série
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Ergonomie/confort
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
Position de conduite
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Protection (vent/pluie)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Duo
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Confort
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en main
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Déplacement à l’arrêt
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Moteur
  • 8.166666666666666
  • 8.166666666666666
  • 8.166666666666666
  • 8.166666666666666
  • 8.166666666666666
Sonorité
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Puissance/performance
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Couple
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Reprise/souplesse/vibration
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Boîte de vitesses
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Gestion cartographie
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Châssis
  • 8.666666666666666
  • 8.666666666666666
  • 8.666666666666666
  • 8.666666666666666
  • 8.666666666666666
Répartition des masses
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Tenue de route
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Remontée d’informations
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Qualité de suspensions
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Réglages suspensions
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Gestion des assistances (TC, antidribble, vérin…)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Freinage
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Feeling au levier/pied
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Qualité d’ABS
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Efficacité de freinage
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Budget
  • 7.75
  • 7.75
  • 7.75
  • 7.75
  • 7.75
Prix d’achat
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Rapport qualité/prix
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Rapport à la concurrence
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

 FICHE TECHNIQUE - HONDA GOLDWING 1800 mod. 2019

MOTEUR

Type: 6 cylindres à plat, 4 temps, simple ACT, 24 soupapes, refroidissement liquide. Cylindrée (cm³): 1833. Puissance maxi: 93kW (126,4 ch) à 5 500 tr/min. Couple maxi. 170 Nm à 4 500 tr/min. Démarrage: Électrique. Embrayage: Multidisque en bain d'huile à glissement assisté.Type: Manuel. Transmission finale: Par arbre. Boîte: Transmission manuelle à 6 rapports en prise constante (dont 1 surmultipliée), marche arrière électrique. Alésage x Course (mm): 73 x 73. Carburation: Injection électronique PGM-FI. Rapport volumétrique: 10,5 à 1. Émissions de CO2 (g/km): 128. 

FREINAGE

ABS: System D-CBS. Frein avant: Double disque hydraulique D-CBS ø 320 avec étriers 6 pistons à montage radial, ABS. Frein arrière: Simple disque hydraulique ventilé D-CBS ø 316 avec étrier 3 pistons, ABS

PARTIE CYCLE

Cadre: Double poutre aluminium de type "Diamond". Suspension avant: Double triangle avec monoamortisseur, réglable électriquement en hydraulique (selon mode de conduite). Suspension arrière: Pro-Link avec monoamortisseur réglable électriquement en précharge et hydraulique (selon mode de conduite)

DIMENSIONS

Pneu avant: 130/70 R18. Pneu arrière: 200/55 R16. Jante avant: En aluminium 18M/C x MT3,50. Jante arrière: En aluminium 16M/C x MT6,00. Batterie: 12 V / 20 Ah. Angle de chasse: 30°5'. Dimensions (mm): 2 475 x 925 x 1 340. Capacité de carburant (litres): 21.1. Consommation annoncée: 5,6 l/100 km. Garde au sol (mm): 130. Eclairage: A LED. Poids tous pleins faits (kg): 365kg. Hauteur de selle (mm): 745. Traînée (mm): 109. Empattement (mm): 1 695

Caradisiac a aimé

  •  La gestion exemplaire de la motorisation
  • Le train avant une fois les sensations assimilées
  • L'excellent niveau de protection du pare brise court
  • La répartition du poids
  • Les nombreux aspects pratiques

Caradisiac n'a pas aimé

  • La sensibilité du train avant sur les bandes blanches en relief
  • L'écran principal non tactile et les manipulations fastidueuses (GPS)
  • Avoir froid aux mains malgré les poignées chauffantes (par 0°)
  • Les rétroviseurs rabatables... uniquement si l'on ne roule pas

Portfolio (39 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Attention messieurs les rédacteurs.

Le prix est de 25999€ et non 24999€

Par

mr le journaliste , vous etes un gros menteur , et je vous le démontre en 3 points :

- vous avez essayé un modèle 2018 et non pas 2019 ;

- les suspensions de cette moto sont à réglage manuel ;

- cette moto n'est pas équipée d'antipatinage .

quel crédit doit on accorder à Caradisiac ?

Par

25000 euros pour rouler à 80 km/h et bientot 30 comme à Lille... MDR !!!

Par

L'écran non tactile : on s'en moque , il faut s'habituer aux commandes très intuitives .

Les poignées chauffantes : Même avec 2°C , je n'ai pas froid aux mains (Gants adéquats) .

C'est une superbe machine et très , très confortable !

(J'ai le Bagger 2018)

Par

Super moto que j’utilise depuis 1an. En revanche les plastiques et la peinture mate sont très sensible aux micro rayures. Le concessionnaire m’a déconseillé de passer du polish sur cette peinture mate...

Par

En réponse à Ericjppujol

Super moto que j’utilise depuis 1an. En revanche les plastiques et la peinture mate sont très sensible aux micro rayures. Le concessionnaire m’a déconseillé de passer du polish sur cette peinture mate...

Idem pour moi ! :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire