Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Essai Kymco Like LX 125 cm3 : très bon transporteur

Essai Kymco Like LX 125 cm3 : le parfait petit urbain

Issu du modèle classique répondant au label Like, la version LX s'adjuge une base technique et des mensurations identiques : les formes arrondies se conjuguent parfaitement avec un gabarit contenu. Le véhicule mesure 1915 mm de long pour une largeur de 690 mm, de son côté, la hauteur de selle culmine à 780 mm ce qui facilite nettement la prise en main pour les pilotes de petite taille. Ce millésime LX reçoit des carénages repeints d'un coloris bi-ton vert et crème, une couleur bien plus joviale que sur la version standard. En parallèle, Kymco ajoute de nombreux inserts chromés visibles sur le bas de la face avant, sur les extracteurs d'air, ainsi que sur le cerclage de phare et sur les deux rétroviseurs. La finition générale demeure correcte grâce à un ajustement des carénages soigné, dommage que le plastique prédomine et l'on aurait aimé l'adoption de quelques pièces en métal en guise de détails de finition.


un équipement taillé pour le transport


Essai Kymco Like LX 125 cm3 : le parfait petit urbain


Malgré son tarif ''low cost'', le Kymco Like LX mise sur des prestations plutôt haut de gamme, certes, la planche de bord expose un design extrêmement sobre, mais elle dispense de toutes les informations nécessaires pour une utilisation quotidienne : l'instrumentation se résume à un compteur de vitesse à aiguille, un totalisateur kilométrique et une jauge à essence (également à aiguille). Cependant, l'utilisateur devra faire l'impasse sur un voyant de réserve. Outre les trois témoins lumineux annonçant les clignotants et les pleins phares, on remarquera la présence d'un minuscule rectangle digital affichant une horloge. Les comodos montrent un aspect général qualitatif tout en restant minimaliste : celui de gauche commande l'avertisseur sonore, les clignotants et l'appel de phare au pouce. A droite, le pilote peut actionner le démarreur et l'éclairage. Si l'on aborde le chapitre des rangements, le Like LX se défend de fort belle manière : en effet, le coffre sous la selle s'ouvre au moyen de la clé de contact par l'intermédiaire d'une serrure placée sur le flanc gauche. La surface de rangement demeure suffisamment importante pour loger un casque jet. L'espace renferme le bouchon de réservoir d'essence (6 litres) qu'il faut dévisser à la main pour effectuer les phases de remplissage à la pompe. Cependant, le constructeur taïwanais opte en plus pour une livraison d'un top case de série : cet équipement accroît la capacité d'emport puisque l'on peut caser un petit casque intégral. La clientèle pourra aussi compter sur les services d'une boite à gants intégrée au tablier et verrouillable à clé. Dotée d'une prise 12V, elle libère une superficie idéale pour ranger quelques effets personnels. Le Like LX confirme son statut de bon transporteur en s'adjugeant un plancher plat couplé à un crochet pour caser un casque, un sac de sport ou un pack d'eau minérale. Enfin pour clore le chapitre équipement, le Like LX se pare de deux béquilles (latérale et centrale), toutefois, nous vous conseillerons d'utiliser essentiellement la centrale pour le stationnement car la latérale dispose d'un système de rappel automatique ce qui peut s'avérer gênant au quotidien. La large selle équipée de surpiqûre laisse une assise conséquente pour le passager , qui, par la même occasion calera ses pieds sur les deux repose-pieds extractibles que l'on peut libérer grâce à une simple pression sur le bouton situé sur les cale-pieds.


idéal pour un usage urbain


Essai Kymco Like LX 125 cm3 : le parfait petit urbain


Dès que l'on s'installe à bord pour prendre les commandes, la place attribuée au pilote n'est pas immense et les grands gabarits s'y trouveront pénalisés, d'autant que le poste de conduite admet une position des genoux repliés et les rotules auront tendance à venir toucher le tablier. Techniquement, le Like LX abrite sous les plastiques un cadre en acier, les suspensions se matérialisent par une fourche télescopique à l'avant et de deux amortisseurs réglables en précontrainte. L'association des deux donne lieu à une tenue de route vive et agile mais rassurante grâce à la monte des jantes de 12 pouces. Seul ombre au tableau, l'amortissement arrière se révèle un sec surtout lorsque la chaussée se dégrade. Le néo rétro taïwanais embarque une motorisation simple, économique et ne manque pas d'efficacité : il s'agit d'un monocylindre 4 temps 2 soupapes de 124,6 cm3 de cylindrée délivrant une puissance de 9,5 chevaux à 8000 tr/mn pour un couple de 9,5 Nm à 6500 tr/mn. Cette mécanique bouillonnante répond à la moindre sollicitation de la poignée droite. Hargneux à l'accélération et peu gourmand à la pompe (nous avons relevé un consommation de 3,5 litres/100 km), il sait se faire apprécier et demeure un allié de poids dans le trafic urbain. En revanche, la tâche s'annonce plus ardue dès que le rythme s'accélère : en effet, cette motorisation se montre particulièrement bruyante à haut régime, sans compter une vitesse de pointe jugée un peu trop juste (105 km/h compteur). Enfin, le Like LX reprend des couleurs à l'évocation du freinage : le levier droit commande le disque ø 220 mm, tandis que le levier gauche envoie la puissance au disque arrière de ø 200 mm. Autant vous dire de suite que la combinaison des deux ne manque pas de mordant, surtout au niveau de la galette arrière où les blocages se font fréquents, une pratique amusante sur route sèche mais cette pratique sur sol mouillé peut rapidement se transformer en glissade incontrôlée.


Portfolio (25 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire