Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Faut-il louer ou acheter sa moto ?

Dans Moto / Pratique

Que ce soit pour une journée ou pour la vie, chacun peut envisager la pratique de la moto ou du scooter comme bon lui semble. L’achat d’un deux-roues, comme sa location, est dorénavant possible à travers plusieurs formules comme le crédit classique, la LOA ou encore la location de courte durée. Des solutions qui s’adaptent à toutes les pratiques et tous les budgets.

Quel financement pour une moto ?
Quel financement pour une moto ?

À l’instar du marché auto, les constructeurs de véhicules deux ou trois roues proposent aujourd’hui à leurs clients de nouveaux modes de financement qui correspondent aux usages en constante évolution.

Si la question du moyen d’acquisition de son véhicule ne se posait pas il y a encore quelques années, de nouvelles possibilités existent aujourd’hui chez la plupart des constructeurs. Location de courte durée à la journée, crédit classique pour un achat ferme, location longue durée (LLD) ou location avec option d’achat (LOA), à chaque usage correspond la formule idéale.

Acheter une moto : le paiement comptant ou le crédit classique

Une fois le choix arrêté sur un modèle, vous décidez de franchir le pas et d’acheter une moto ou un scooter neuf. Que ce soit par un crédit moto ou par un achat comptant, la moto ou le scooter vous appartient et vous pouvez en disposer comme vous semble.

Le crédit, la solution classique

C’est la solution classique et encore traditionnelle. Avant d’aller en concessions, on passe chez le banquier pour étudier la faisabilité du projet, connaître le budget exact disponible et les modalités de remboursement. Le crédit moto offre la possibilité, il est vrai idéale pour de nombreux motards, de devenir propriétaire de sa moto immédiatement. Négocié avec sa banque, avec un organisme de crédit ou directement en concession par les solutions de financement proposées par le constructeur, le crédit moto est un achat ferme d’un modèle qui engage le propriétaire durant la durée du crédit.

Avant de faire votre choix et de vous engager, utiliser un comparateur de crédit permet d’identifier les solutions de crédit les plus avantageuses selon votre profil à la fois d’emprunteur mais aussi de motard. Les mensualités sont souvent plus importantes qu’en optant pour une location avec option d’achat moto car il n’y a pas d’option d’achat pour faire baisser le montant des mensualités : il faut payer le coût total de la moto.

Attention toutefois car en tant que crédit, il influe directement sur la capacité d’emprunt du ménage pour un autre projet, immobilier, auto ou crédit consommation classique.

Malgré l’attachement à leur machine de nombreux motards, le crédit classique pour l’achat d’une moto ou d’un scooter est en baisse constante depuis quelques années, petit à petit supplanté par les offres de location longue durée ou location avec option d’achat. Malgré tout, chez Harley-Davidson, on nous confirme que le crédit classique a encore de beaux jours devant lui : « Nos clients « particuliers » sont davantage séduits par notre solution Harley Own, qui leur permet : de définir avec le concessionnaire une mensualité compétitive et adaptée à leur capacité de remboursement mensuel, de financer uniquement la valeur d’usage de leur mo, d’avoir la possibilité de programmer le renouvellement de leur moto dès la signature de leur contrat à travers l’engagement de reprise du concessionnaire, et surtout de conserver la valeur émotionnelle dans l’acte d’achat, s’agissant d’un crédit et non pas d’une location. »

Chez Harley, on fait aussi les financements.
Chez Harley, on fait aussi les financements.

Louer sa moto, une solution clé en main

La LOA, une offre tout compris

En progression constante dans le secteur automobile, la location avec option d’achat commence également à s’imposer sur le marché du deux-roues. Quel est le principe de la LOA moto ? C’est le même que celui proposé pour une voiture. L’acheteur paye chaque mois une mensualité fixe, durant une période définie. Au terme de cette période (généralement trois ou quatre ans), le véhicule peut être soit acheté définitivement par l’utilisateur par le versement d’une somme fixée en début de location, soit rendu au concessionnaire sans contrepartie.

La LOA moto ne permet pas de devenir propriétaire de son véhicule immédiatement. De plus, un forfait kilométrique est établi dans le contrat, avec des pénalités financières en cas de dépassement de ce forfait à la restitution. Les mensualités à verser sont en revanche souvent plus abordables que pour un crédit classique.

Fixée à la prise d’effet du contrat, l’option d’achat est une estimation du coût du véhicule au moment de la restitution. Son état général et son kilométrage final peuvent en conséquence inciter à exercer ou non cette option selon la cote du véhicule au moment de la restitution.

Si les gros rouleurs n’ont pas vraiment intérêt à passer par de la LOA, ceux qui aiment changer de moto souvent peuvent apprécier ce mode de fonctionnement. Du côté de Yamaha, on confirme le boom de ce type de financement : « La LOA de type 36 mois avec option de reprise à son terme est aujourd’hui le mode de financement le plus couramment utilisé par le réseau. »

La LOA moto est généralement proposée par l’ensemble des constructeurs et est souvent associée à des contrats d’entretien également proposés par les concessionnaires. Ainsi, moyennant le paiement d’une mensualité incluse dans le coût global de la LOA, vous n’aurez pas à vous soucier de payer l’entretien de votre véhicule pendant toute la durée du contrat de LOA moto.

Une solution avec entretien compris.
Une solution avec entretien compris.

Un bon point pour tous ceux qui souhaitent une formule tout compris. Certaines marques proposent aussi l’assurance dans une mensualité globale. Il est ainsi facile de prévoir les frais engendrés par votre véhicule, seul le carburant consommé reste variable. C’est à présent l’option privilégiée par les utilisateurs de deux-roues électriques.

La moto appartient en revanche toujours à la société de financement. Comme son nom l’indique, l’utilisateur en est seulement locataire jusqu’à la restitution ou le versement de l’option d’achat. Cumulée avec le montant des mensualités déjà payées lors de la période de location, l’option d’achat fait instantanément gonfler le prix du véhicule. Sauf cote intéressante sur le marché de l’occasion, la LOA n’est pas la plus avantageuse sur le plan financier pour qui souhaite conserver sa moto. Le coût global (mensualité + option d’achat) en cas d’achat final de la moto est généralement supérieur à celui constaté avec un crédit classique (selon le taux et la situation du client), et sera toujours plus important qu’un achat comptant.

La Location Longue Durée, une solution sans engagement

La Location Longue Durée (LLD) est une possibilité qui est offerte à tous les motards qui ne souhaitent pas s’engager sur du long terme avec un véhicule. Le terme « longue durée » s’entend ainsi généralement pour une location du véhicule entre 1 et 5 ans. À l’instar de la LOA, ou de la traditionnelle location de véhicule, celui-ci reste la propriété du prestataire. L’utilisateur n’en est que l’usager temporaire, il n’est donc pas possible d’envisager de faire des transformations sur le véhicule pour le personnaliser. S’il est possible d’acheter la moto ou le scooter en fin de contrat à un montant déterminé dès la signature du contrat avec la LOA, cela est en revanche impossible avec la LLD, qui reste une location temporaire traditionnelle.

Ce genre de location de moto ou scooter est généralement soumis à un forfait kilométrique et au versement d’une caution et comprend l’assurance du véhicule, l’assistance en cas de sinistre ou de panne, et l’entretien du deux ou trois-roues en concessions.

Yamaha Rent : pour rouler en Yam sans engagement.
Yamaha Rent : pour rouler en Yam sans engagement.

Les offres de location de courte durée

C’est la moto à la carte. Pour un besoin ponctuel d’un scooter, une envie pressante de rouler à moto, la location de courte durée est la solution idéale. C’est l’offre de location la plus traditionnelle, celle qui correspond le plus à ce que l’on peut trouver chez les loueurs les plus implantés.

Orientée plaisir et balade, la location d’une moto à la journée ou pour un week-end est la solution tout compris. Cela peut-être également l’occasion de tester plus en détail un modèle avant d’en faire l’achat.

  • Où louer sa moto ou son scooter ?

De plus en plus de prestataires locaux proposent ce service de location ponctuelle d’une moto ou d’un scooter, à la façon des loueurs de vélos. Parmi les enseignes nationales, on peut citer Easyrenter, Envie2rouler, Go2rent, HertzRide, ou encore la nouvelle offre de location de motos et scooters Yamaha Rent.

Il existe également la possibilité de louer un véhicule appartenant à un particulier, notamment sur le site www.riderclub.fr.

 

Conclusion : acheter ou louer sa moto, à vous d’étudier les propositions pour trouver la perle rare

Pour l’achat d’un deux-roues, le mieux est d’étudier les différentes offres financières existantes. Certaines marques proposent de façon saisonnière des offres promotionnelles (contrat d’entretien offert, extension de garantie, kilométrage étendu, etc.) à condition de passer par leurs solutions de financement, que ce soit en LOA ou avec un crédit moto classique.

Comme souvent, il n’y a pas de solution miracle. L’achat comptant ainsi que le crédit classique auprès d’une banque ou de l’organisme de financement du concessionnaire sont les seules façons d’être propriétaire du véhicule. C’est le seul acte d’achat effectif qui vous assure la possession de la moto ou du scooter. Le paiement comptant permet de ne pas débourser un centime de plus que la valeur intrinsèque de la moto.

La LOA est avantageuse pour qui souhaite profiter d’un véhicule neuf en ayant un budget fixe tous les mois. Il n’y a pas de dépenses imprévues, surtout si le contrat de LOA inclut l’entretien du véhicule durant toute la période de location. À la fin de la période de location vous avez la possibilité de lever l’option d’achat fixée à la prise d’effet du contrat. C’est alors le moment de comparer celle-ci avec la valeur effective du véhicule au moment de le rendre. Selon le véhicule et son kilométrage il peut être intéressant de lever l’option, que ce soit pour le conserver personnellement ou même le revendre dans la foulée.

La LLD permet de bénéficier d’un deux ou trois-roues sur une longue période. C’est véritablement la solution clé en main car elle comprend tous les frais d’entretien et l’assurance du véhicule.

En revanche, si vous souhaitez tester plusieurs véhicules avant de faire votre choix, la location de courte durée est la solution idéale. C’est également le cas si l’envie vous prend de partir en week-end sur une moto ou de faire une balade à la journée. Solution tout compris, la location de courte durée ne vous engage que durant une courte période pour une envie ou un besoin ponctuel.

 

Achat comptant

Crédit

LOA

LLD

Propriétaire de la moto

Oui

Oui

Non

Non

Délai de rétractation

Oui

Oui

Oui

Oui

Possibilité de rachat

/

Selon constructeurs

Oui

Non

Assurance comprise

Non

Non

Non

Oui

Entretien compris

En option

En option

En option

Oui

Possibilité de résilier avant la fin du contrat...

/

/

Oui

Oui

Pénalités si dépassement kms

/

/

Oui

Oui

Possibilité de modifier le véhicule

Oui

Oui

Oui (sous conditions)

Non

Exemple pour une BMW F 900 R neuve avec financement BMW :

  • Prix d’achat comptant ou avec crédit moto classique : 8 870 €
  • Tarifs pour la LOA et la LLD sans apport : 99 € / mois

LLD : Location Longue Durée sur 36 mois et pour 15 000 km 36 loyers linéaires de 99 €. Offre réservée aux particuliers, valable pour toute commande d’une BMW F 900 R jusqu'au 30/09/2020 dans les concessions BMW Motorrad participantes et sous réserve d’acceptation par BMW Motorrad Financial Services. 

LOA : offre directement disponible dans le réseau BMW Motorrad pour un prix catalogue de 8 870€  / 36 mois et 15 000 km, avec une option d’achat de 5 408 € (si souhaitée par le client sinon retour de la moto au concessionnaire), soit un coût global de 8 972 €.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire