Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Insolite : une moto en impression 3D

Dans Moto / Nouveauté

Déjà présente dans de nombreux domaines, l’impression 3D arrive dans le monde moto. Œuvre d’une entreprise espagnole, la Morlaco est l’une des premières motos au monde à avoir une carrosserie et de nombreux éléments produits en 3D.

La Morlaco intègre un moteur de Honda CBR bien traditionnel.
La Morlaco intègre un moteur de Honda CBR bien traditionnel.

C’est une œuvre encore inachevée que propose l’entreprise de customisation et d’ingénierie de haute technologie Bottpower, basée à Valence, en Espagne. Un travail en cours réalisé sous la houlette de David Sanchez, le patron de l’entreprise. Quoi qu’il en soit, la Morlaco devrait être entièrement prête pour cet été. La moto au moteur Honda devrait en outre marquer un avant et un après, non seulement en termes de légèreté et de design minimaliste, mais aussi en termes de procédé de réalisation et de fabrication des pièces.

De nombreuses pièces ont été créées en impression 3D.
De nombreuses pièces ont été créées en impression 3D.

Pour Sanchez, la volonté était d’utiliser une technologie avancée qui permettait de créer des pièces véritablement sur mesure et à moindres coûts. Il a donc fait le choix de se tourner vers l’impression 3D : « Utiliser la méthode traditionnelle pour construire une moto comme celle-ci, c'est-à-dire faire un design, construire un moule, fabriquer des pièces avec ce moule, etc., est un processus long et très coûteux pour un petit projet. Pour faire une seule moto, cette nouvelle méthode est beaucoup plus rapide, car vous concevez le tout sur un ordinateur, envoyez le fichier puis, en quatre jours, vous avez les pièces. »

Avec l'aide des spécialistes d’Optimus 3D, le réservoir, la boîte à air, les prises d'air, toute la boucle arrière, le sous-châssis, le garde-boue avant, et même les assez incroyables supports du saute-vent ont été fabriqués à l'aide de la méthode contrôlée par ordinateur.

Un recours à l'impression 3D qui ne gâche rien de cette préparation.
Un recours à l'impression 3D qui ne gâche rien de cette préparation.

L'utilisation de ce procédé, qui construit des matériaux allant de simples plastiques au titane en formes complexes était jusqu'à présent plutôt réservée au prototypage rapide. Y avoir plus largement recours pourrait ainsi révolutionner la conception et la fabrication des motos à court terme.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire