Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La 500 000ième Triumph est un Speed Triple [+ vidéo]

Dans Moto / Loisirs

La 500 000ième Triumph est un Speed Triple [+ vidéo]

Il y a des chiffres qui parlent plus que d'autres. On se souvient par exemple que presque 50 000 motards ont craqué pour la Z750 de chez Kawasaki. Chez Triumph, on nous informe que son 500 000ième modèle est sortie des chaînes de montage et qu'il s'agit d'un Speed Triple 1050…


A cette occasion, la firme d'Hinckley nous invite à un petite retour dans le temps…


«En octobre 1990, est présentée à Cologne une nouvelle gamme de motos Triumph.


Une nouvelle usine a été construite à Hinckley en Angleterre, et les premières motos sortent de cette nouvelle chaine d'assemblage très moderne. Tout ça grâce à l'impulsion d'un homme : John Bloor


John Bloor a racheté le nom de la marque et est toujours propriétaire à 100% de Triumph, faisant de Triumph la seule marque de moto n'ayant aucun actionnaire.


21 ans plus tard, qui aurait parié sur une telle réussite car nous venons de dépasser le cap des 500 000 motos produites de cette nouvelle ère pour Triumph.»


Aujourd'hui, Triumph est l'une, pour ne pas dire LA marque qui monte. Il suffit pour s'en convaincre de voir le nombre de Speed Triple, de Street Triple et de Daytona que l'on croise chaque jour sur les routes. Ainsi vous participez à faire fonctionner les 5 usines de la marques, ses 2 000 employés et les 250 ingénieurs du centre de recherche et de développement.


La 500 000ième Triumph est donc un Speed Triple qui va entamer un périple spécial à partir du 24 mai. On attends ça avec impatience…





PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.