Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La Ducati V4 Superleggera travaille sa ligne en soufflerie

Dans Moto / Nouveauté

Véritable machine de course, la nouvelle Ducati V4 Superleggera va bientôt sortir des lignes de production de l’usine de Bologne. Limitée à seulement 500 exemplaires, chacun vendu 100 000 €, la superbike italienne représente l’exemple ultime du savoir-faire de Ducati pour produire des motos d’exception. Une attention toute particulière a notamment été portée sur son aéro grâce à un gros travail des ingénieurs en soufflerie.

Décollage imminent.
Décollage imminent.

On l’a précisé lors de la présentation de la moto, la nouvelle Ducati Panigale V4 Superleggera est dérivée du MotoGP, avec de nombreuses technologies et pièces, notamment en carbone, qui ont permis aux Italiens de proposer une moto de 234 chevaux pour seulement 152 kg.

 L’aérodynamique de la Superleggera V4 est une évolution de l'Aero Pack qui équipe les Panigale V4 MY20 et V4 R. Il offre même une plus grande efficacité que celle des motos MotoGP actuelles, grâce aux nouveaux appendices aérodynamiques en configuration biplan qui fonctionnent en combinaison avec un carénage avant conçu pour protéger efficacement le corps du pilote à (très) haute vitesse. Comme pour le développement d’une machine de MotoGP, le développement de l'aérodynamique est passé par une phase de simulation CFD préliminaire (Computational Fluid Dynamics), puis l’optimisation d'un modèle "grandeur nature" en soufflerie.

Tout est calé au millimètre.
Tout est calé au millimètre.

Le carénage de la Superleggera V4 est entièrement en fibre de carbone, les ailerons également. La configuration particulière des ailerons garantit 50 kg de charge verticale à 270 km/h, soit 20 kg de plus que la charge produite par les ailerons des Panigale V4 MY20 et V4 R.

Il faut au moins ça pour empêcher la V4 Superleggera de décoller.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Il faut au moins ça pour empêcher la V4 Superleggera de décoller."

Ca... et l'électronique, car sans anti-wheeling les ailerons statiques se transformeront en ailes signent des avions ;)

Par

ça pousse fort, mais les moto gp font environ 300 chevaux et ne s'envolent pas à chaque accélération.

Par

J'ai lu, il y a quelques années un article dans lequel une motogp était freinée, en v-max, par la résistance de l'air et que donc l'aérodynamique n'était pas une primordiale pour ces motos. En v-max, la roue ar patinait suite à ce frein naturel et provoquait un échauffement excessif des pneus. Ce qui expliquait la petite superficie des carénages latéraux. Nous n'en sommes peut-être pas là, avec la Ducat, mais si ça fait rêver..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire