Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La prime à la casse maintenant accessible pour l'achat d'un vélo électrique

Dans Moto / Pratique

Voté vendredi 9 avril dernier à l’Assemblée Nationale, un amendement va prochainement élargir le dispositif de prime à la conversion (ancienne prime à la casse) aux vélos à assistance électrique (VAE). En se débarrassant d’une ancienne voiture, le coup de pouce de l’État peut atteindre la moitié du prix d’achat du vélo.

Les vélos à assistance électrique maintenant concernés par la prime à la casse.
Les vélos à assistance électrique maintenant concernés par la prime à la casse.

Remplacer une voiture par un vélo électrique. Voilà bien une idée de citadins serait-on tenté de dire. L’amendement voté par l’Assemblée Nationale dans le cadre de la nouvelle loi climat et résilience prévoit ainsi l’élargissement de la prime à la conversion (la prime à la casse), aux vélos à assistance électrique (VAE).

Particulièrement sollicités depuis le premier confinement du printemps 2020, les vélos à assistance électrique représentent une part de plus en plus importante des cycles neufs vendus en France (500 000 VAE sur un total de 2,6 millions de vélos en 2020).

Pas encore fixé exactement, le montant de la prime à la casse pour l’achat d’un vélo électrique pourrait être compris entre 500 et 1 000 €, une aide qui pourrait alors couvrir près de 50 % du prix d’achat du vélo.

Pour les urbains qui rechignent toujours à mettre un quelconque coup de pédale, il reste la possibilité de se rabattre sur un autre type de deux roues électriques, les scooters. Avec de plus en plus de propositions sur le marché à des prix toujours plus attractifs (même inférieurs à ceux des VAE pour certains modèles), les scooters électriques sont eux aussi de plus en plus sollicités dans les villes françaises.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce gouvernement ne comprend toujours pas que les 2 roues permettent de désengorger les villes. A ce titre, ils devaient être, au moins aussi bien traités, que les 4 roues, qui ne solutionnent pas les problèmes d'embouteillages.

Par

On passe de la voiture au vélo.La suite,c'est du vélo a...pied!:oui:

Parce que lentement mais surement,on y va!:wink:

Par

Dommage, en effet, qu'on étudie pas plus la pertinence des scooters électriques, à bien des niveaux....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire