Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le déconfinement profite particulièrement aux deux-roues

Dans Moto / Pratique

Plus de deux mois après la fin du confinement, le spécialiste de la donnée augmentée AAA Data observe un effet plus que positif sur les ventes de deux-roues au mois de juin et tente d’en décrypter les causes et les impacts.

La liberté retrouvée emballe le marché moto.
La liberté retrouvée emballe le marché moto.

Selon AAA Data, spécialiste des statistiques, l’effet déconfinement est clairement positif pour le marché moto. Une donnée que nous nous avions déjà pu observer, avec les très bons chiffres du marché moto de juin avec une augmentation de près de 40 % des ventes de véhicules neufs.

La vague d’enthousiasme pour la pratique de la moto et du scooter profite même encore plus aux véhicules d’occasion avec une augmentation de 50 % des immatriculations par apport à la même période en 2019 (107 534 véhicules d’occasion immatriculés).

Un engouement attendu qui fait suite à la frustration engendrée par le confinement. Mais pas seulement. Cet emballement pour le deux-roues peut également s’expliquer par les nombreuses offres commerciales, les possibilités de financement à taux zéro, ou offres de location type LOA ou encore avec les permis à prix cassé actuellement en vigueur dans certaines moto-écoles.

Un constat particulièrement visible pour le marché du scooter électrique. Les cyclomoteurs électriques (deux-roues ou trois-roues motorisé de cylindrée inférieure ou égale à 50 cm³) remportent un vrai succès commercial. Les immatriculations s’envolent ainsi de 89 % dans le neuf et de 62 % dans l’occasion avec respectivement 458 et 139 immatriculations en juin 2020 (contre 242 et 86 l’an dernier sur la même période).

Malgré ce qu’en pensent certains élus locaux, le deux-roues fait figure d’alternative à la voiture en milieu urbain, et particulièrement lorsque la météo est favorable. Une courbe positive qui ne devrait donc pas trop s’essouffler d’ici la fin de l’été.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Peut-être aussi qu'après le confinement, une partie de la population des grandes villes ne veut plus utiliser les transports en commun... Sentiment d'enfermement (métro, RER), sentiment d'insécurité sanitaire (bus, tramway, métro, RER) etc... L'alternative 2 roues (motorisées ou non) s'inscrit comme une évidence pour ces personnes dont l'usage d'une auto serait compliqué (densité trop forte, coût).

Par

Pas spécialement pour ma part pendant confinement les routes étaient moins fréquenté du coup vachement plus agréable de faire des tours en meule (maison boulot maison hein !) la y'a quand même beaucoup plus de monde sur la route et beaucoup plus de taré aussi surtout depuis le deconfinement !

Par

Pour ma part, j'ai toujours croisé des tarés sur la route. Téléphone à la main, sans assurance, etc...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire