Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Honda: L'heure venue Casey Stoner partira sans se retourner

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Honda: L'heure venue Casey Stoner partira sans se retourner

Dans une récente interview donnée à Sportmediaset.com, Casey Stoner nous éclaire encore un peu plus sur sa conception de la course et de son milieu pour mieux nous confirmer son indépendance et son caractère bien trempé. Qu'on se le dise, à l'instant même où le rugueux et talentueux Australien aura le sentiment du moment venu, il raccrochera son casque et quittera le paddock sans se retourner:


« Je n'ai pas l'intention de courir jusqu'à 35 ou 40 ans" assure l'homme du HRC." Je ne considère pas cette vie, les courses et le paddock comme une partie de ma famille. C'est un environnement difficile, c'est un travail toujours sous pression et on doit supporter des critiques permanentes. Il y a des choses plus importantes dans ma vie et lorsque j'aurai accompli ce que j'ai à accomplir dans ce sport, alors je partirai. Je ne suis pas un obsédé de la statistique et des records. Je n'aurai aucun problème à laisser la place à un jeune pilote. J'ai commencé ma carrière très tôt et c'est peut être pour ça que je la finirai tôt. »


Des propos qui ne sont pas neutres de la part du double champion du monde. D'une part, ce dernier a toujours affirmé que l'évolution du Moto GP vers le CRT, bien que nécessaire au regard de la conjoncture, ne l'enthousiasmait guère. Or, fin 2012, il faudra renégocier le contrat avec Honda et Stoner sera aussi un papa. Des motos moins performantes, un total désintérêt pour la statistique (ferait-il allusion à un autre de ses collègues ?...), un milieu qu'il confirme ne pas apprécier après son forfait à la cérémonie de la FIM, où trouvera-t-il la motivation pour poursuivre, loin de ses terres et d'une famille agrandie ?


Là-dessus, Casey termine sur une leçon de pilotage: « Je n'aime pas lorsqu'il y a trop d'électronique. C'est sans doute la raison pour laquelle ma Honda bouge plus que les autres. Dans certains virages, je peux m'adapter plus facilement. Je me sens mieux lorsque je peux directement ressentir la connexion avec l'arrière. Nous travaillons toujours sur le frein moteur. »


Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire