Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Moto GP - Qatar: Takahashi, ce n'est pas encore Dovi

Dans Moto / Sport

Moto GP - Qatar: Takahashi, ce n'est pas encore Dovi

Avant dernier en qualification et finalement quinzième en course, la Honda Scot n'aura pas cette année fait des étincelles dans la nuit d'un Grand Prix du Qatar qui a ajouté à son statut d'exception le fait de se dérouler un lundi. L'an dernier, la RC212V grise s'était payée le scalp d'un certain Valentino Rossi pour conquérir une jolie quatrième place. Mais c'était avec Dovizioso, parti depuis vers le HRC. Cette saison, c'est Takahashi qui est au guidon de la moto de l'écurie, et force est de constater que Yuki, ce n'est pas encore Dovi.


L'intéressé le reconnaît d'ailleurs volontiers, et se veut appliquer: « Mon objectif était de continuer à me familiariser avec la moto et d'apprendre à courir contre les meilleurs pilotes de la planète. Comment gérer la pression lors des premiers tours, les stratégies, les tactiques » affirme le pilote japonais qui vient de plusieurs saisons d'un GP250 où il a pourtant déjà gagné.


Moto GP - Qatar: Takahashi, ce n'est pas encore Dovi


Revenant sur sa prestation, Yuki remercie Melandri de lui avoir beaucoup appris:« J'ai perdu un peu de temps en début de course, mais je ne voulais pas faire d'erreur idiote. A la fin j'avais le même rythme que les pilotes devant moi. Le meilleur est arrivé en fin de course, lorsque j'ai eu l'occasion de suivre Marco Melandri pendant un bon moment."


"Je l'ai observé et j'ai pu apprendre beaucoup de choses sur la façon dont il faut utiliser le pneu avant et sur les zones de freinage. C'était ma première course dans la catégorie, et en plus je n'avais jamais fait de long relai auparavant.” Attention tout de même à ne pas sombrer dans l'adage qui veut que celui qui s'habitue à suivre ne passe jamais devant.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire