Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP: République Tchèque D.1: Nouvelles pièces et même déception chez Honda

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP: République Tchèque D.1: Nouvelles pièces et même déception chez Honda

Malgré les annonces rassurantes depuis plusieurs semaines, les « nouvelles pièces » que Honda a apportées à sa RC212V n’ont pas eu l’effet d’une solution miracle. Les motos du HRC ont toujours du mal et restent rétives. Ce qui a eu le don d’exaspérer le pourtant très politiquement correct Nicky Hayden :


« C’est démoralisant. Honda a eu le temps de travailler, nos attentes étaient immenses, et au final, ce n’est guère mieux. La moto n’a pas été repensée dans sa globalité. Si le moteur est mieux le châssis est rétif. Au point que l’on va sans doute revenir aux réglages habituels demain. »


Moto GP: République Tchèque D.1: Nouvelles pièces et même déception chez Honda


Mais le Champion du Monde ne s’arrête pas là : « Cette situation doit réveiller Honda. Il faut qu’ils retournent à la planche à dessin. Ils doivent faire plus de tests en Europe et engager les pilotes d’essai en compétition. Je sais que Tady (Okada) est rapide mais ses temps à Motégi ne sont pas ceux de Stoner. Pour essayer il faut être à la limite, on ne pilote pas des motos de série. » Fermer le ban !


Après ce coup de sang, le Kid du Kentucky redevient sage : « Nous ne sommes pas sur la mauvaise voie. On sera mieux qu’à Laguna Seca et Michelin pense que si ça se réchauffe, ce sera meilleur. » Certes, et qu’en pense Makoto Tanaka, manger du HRC ? « Nicky utilise les nouvelles spécifications et on a besoin d’encore un peu de recul pour analyser tout ça. Mais c’est déjà pas mal, il est proche de Dani."


Moto GP: République Tchèque D.1: Nouvelles pièces et même déception chez Honda


Quant à Pedrosa, justement : « Sa moto bénéficie des dernières évolutions moteur et du nouvel échappement. Mais nos adversaires s’avèrent une fois de plus forts ici et on doit travailler dur cette nuit et demain pour nous améliorer. » Pour un premier constructeur mondial, c’est un peu court comme discours.


SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire