Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Rossi et Ducati: Jorge Lorenzo appuie là où ça fait mal

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Rossi et Ducati: Jorge Lorenzo appuie là où ça fait mal

Le bilan à mi-parcours du couple Ducati-Rossi, c'est un peu le fil rouge de cette trêve estivale dans le monde de la vitesse moto. Une étude faite pas forcément par les meilleurs amis de l'une des deux parties, mais un même sentiment général qui s'en dégage, et qui s'appuie sur des faits implacables. Lorsque Valentino Rossi a quitté Honda pour rejoindre Yamaha qui ne gagnait pas, Yamaha s'est mis à gagner d'entrée. Mais depuis que le même « Doctor » s'est penché sur le chevet de Ducati, c'est toujours la même léthargie. Avec cette circonstance aggravante qu'avec Casey Stoner, les rouges ont quand même récolté un titre mondial des pilotes en 2007, sans jamais quitter les quatre premiers du plateau Moto GP au bilan des années australiennes écoulées.


Une conjoncture qui attire forcément l'oeil. Marco Melandri qui n'a pas oublié l'épilogue de son histoire avec les rouges, a tenu à faire connaître sa certitude que cette histoire était une chronique d'un divorce annoncé. Jorge Lorenzo se joint aussi débat, mais alimente plutôt le versant Valentino Rossi, manière, peut être, de solder les comptes sur cette polémique qui avait cours en 2009, au sujet d'une mise au point de la M1 alors attribuée aux seuls mérites de son équipier d'alors :


« Les performances de Valentino me surprennent un peu » lâche sur automoto365.com le champion du monde en titre quelque peu sybillin. Mais c'est pour mieux enfoncer le clou ensuite : « Je pensais qu'il serait plus aux avant-postes, qu'il monterait au moins sur quelques podiums. Il n'en a obtenu qu'un et ce n'était que parce que deux pilotes qui étaient devant lui se sont crashés... des pilotes comme Randy de Puniet et Karel Abraham sont parfois plus rapides que lui ! »


Et pour que l'on comprenne bien ce qu'il veut dire, il donne ce coup de grâce : « Je suis également surpris par les performances que Casey a obtenu ces dernières années. Il a gagné des courses et s'est battu pour le titre alors que tous les autres pilotes ont eu beaucoup de mal avec cette moto. » Hommage à son actuel rival pour la couronne mondiale ou tacle sévère sur Vale ?


SPONSORISE

Actualité Ducati

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire