Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP: Un peu de calme dans la tempête Ducati-Rossi

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP: Un peu de calme dans la tempête Ducati-Rossi

L'onde de choc de la décevante prestation de Valentino Rossi dès le premier Grand Prix de la saison au Qatar aura donc ébranlé jusqu'aux fondations de l'usine Ducati. Pointé du doigt par un « Doctor » qui a laissé parler sa profonde déception et sa désillusion au sujet d'une GP12 qu'il se serait bien vu abandonner en plein Grand Prix, le constructeur a clairement été mis sur la sellette à un moment où Audi serait prêt à en prendre le contrôle, vers le 18 avril prochain dit-on.


Des mots qui ont ouvert la boite de Pandore. Giacomo Agostini et Carlo Pernat ont vu là le début de la chronique d'une retraite annoncée de leur illustre compatriote, estimé irrémédiablement émoussé. Tandis que le fidèle amis Loris Capirossi se lançait à la rescousse de son ancien collègue en appelant à la retenue et à la génuflexion devant l'autel du palmarès de celui ainsi honteusement évalué comme l'ombre de lui-même.


Après ces jours de tempête, c'est le patron lui-même, Gabriele Del Torchio, qui a sifflé la fin de la récré : « Lorsque vous faites de la compétition pour une marque historique comme Ducati, vous devez accepter de passer par des moments de joie et de déception. Le Qatar était une déception. La sixième place de Nicky a été un bon résultat, mais ce n'est pas ce que nous visons. Nous voulons gagner des courses. »


Puis il poursuit : « Le contrat de Valentino expire à la fin de cette année. Il reste dix sept courses. Nous avons toujours confiance en lui et en l'ingénieur Preziosi. Les mots de Valentino sont de la déception et du découragement accentués par le fait que nous sommes au tout début de la saison. Mais je suis certain qu'il va s'en remettre. Nous vivons sous le même toit. Nous faisons des motos et c'est un pilote. Ce sont deux métiers différents. »


Un message apparemment reçu et compris à Tavullia : « Je vais rester chez Ducati. Nous allons essayer de progresser à chaque course et nous n'abandonnerons pas. Ensemble nous ferons tout pour que le duo Rossi-Ducati fonctionne. »


SPONSORISE

Actualité Ducati

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire