Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Nouveauté - Honda : une distribution variable pour la nouvelle CBR1000RR ?

Dans Moto / Nouveauté

La nouvelle génération de CBR1000RR est au centre de tous les intérêts et de toutes les attentes. Et de tous les fantasmes ? L’avenir le dira. En attendant, Honda a déposé un document pour faire breveter la distribution variable rien que pour elle…

Nouveauté - Honda : une distribution variable pour la nouvelle CBR1000RR ?

La réglementation antipollution restrictive Euro 5 est responsable de la technicité encore plus poussée des moteurs afin de maintenir leurs performances et de limiter leurs niveaux d'émissions de gaz polluants. De ce fait, plusieurs marques intègrent une technologie permettant de réduire les émissions tout en préservant la puissance de leurs moteurs.

L'une de ces technologies est le temps d'ouverture variable des soupapes - distribution variable - récemment adopté par Ducati (DVT), BMW (ShiftCam), Suzuki (SR-VVT), Kawasaki (VVT) et Yamaha (VVA).

Dans cette technologie, un système fait varier le temps d'ouverture des vannes en fonction de la vitesse de rotation ou d'ouverture du ballonnet à gaz, c'est-à-dire qu'il contrôle le franchissement des vannes, plus laxiste à bas régime et plus serré à grande vitesse.

Grâce à ce système, le moteur consomme peu et émet peu de gaz polluants à bas régime - les soupapes ne sont pas longtemps ouvertes - mais à haute vitesse, il dispose de toute la puissance nécessaire, sans restriction.

Nouveauté - Honda : une distribution variable pour la nouvelle CBR1000RR ?

Selon un document de brevet, la marque Tokyo aurait également breveté son système de distribution variable pour la Honda CBR1000RR. Il serait disponible en 2020. Les graphiques du brevet montrent que le système Honda utilise un système similaire à la BMW ShiftCam.

C'est un arbre à cames avec deux arbres à cames mécanisés pour chaque vanne et un système - une broche émerge et s'insère dans un trou de ver usiné dans l'arbre - qui force l'arbre à se déplacer latéralement de sorte que les vannes agissent avec la deuxième série de cames.

Si le système BMW ShiftCam s'applique uniquement à l'arbre à cames d'admission, chez Honda, il s'applique aux soupapes d'admission et d'échappement. Ce système ne doit pas être confondu avec le Honda VTEC, un système dans lequel chaque cylindre fonctionne avec deux ou quatre soupapes en fonction de la vitesse de rotation.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire