Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Piaggio va reprendre son activité

Dans Moto / Pratique

Le groupe Piaggio a signé ce vendredi 17 avril un protocole d'accord avec les syndicats qui définit les mesures à mettre en œuvre pour garantir une protection maximale de la santé des travailleurs lors de la reprise des activités de production de l'usine de Pontedera. L’usine située près de Pise est à l’arrêt en raison de la crise du Covid-19 qui a déjà fait près de 25 000 morts en Italie.

Enfin une bonne nouvelle pour l'industrie moto italienne ?
Enfin une bonne nouvelle pour l'industrie moto italienne ?

Les mesures conditionnant la reprise de l’activité de l’usine sont basées sur les décrets publiés par le gouvernement italien pour bloquer la propagation de Covid-19, complétés par les précautions sanitaires supplémentaires déjà introduites par le groupe Piaggio pour assurer la sécurité des employés. Ainsi, la désinfection et le nettoyage de tous les lieux et postes de travail sont programmés avant la reprise de l‘activité de l’usine italienne, mais aussi une fois la réouverture effective.

Tous les employés d'usine et de bureau recevront également à intervalles réguliers un kit spécial d'équipement de protection individuelle, comprenant des masques, des gants et, si nécessaire, des lunettes ainsi que du gel désinfectant.

En complément, Piaggio distribuera à tous les travailleurs un dossier d'informations sur les règles et mesures à appliquer dans les locaux de l'entreprise. Les procédures de gestion des réunions, les directives de comportement pour les visiteurs et les fournisseurs, et la gestion des éventuels symptômes de Covid-19 et mesures préventives à prendre en cas d'urgence y figurent. Des solutions spéciales seront introduites pour assurer l'éloignement social pendant les heures de travail, aux entrées et sorties d'usine, à la cantine et dans les espaces communs. En outre, Piaggio continuera de mesurer la température corporelle des travailleurs, et l'utilisation de scanners thermiques sera progressivement introduite.

Durement touchée, l’industrie italienne de la moto devrait, à l’image du reste du pays, sortir du confinement petit à petit. Après Piaggio, d’autres constructeurs italiens pourraient décider de rouvrir leurs usines en prenant des décisions similaires.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire