Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - Piaggio Medley 125 2020 : seconde jeunesse

Dans Moto / Nouveauté

Quatre ans après sa toute première apparition sur le marché des scooters, le Piaggio Medley 125 passe la main à une seconde génération pour le moins attendue. Pour ce faire, le constructeur transalpin a procédé de manière graduée en apportant quelques ajustements cosmétiques, un bloc-moteur légèrement plus puissant et par une partie-cycle renforcée. Suffisant pour venir déloger le Honda SH, (qui lui aussi évolue cette année), de son piédestal ? C’est ce que nous sommes allés vérifier lors d’un essai réalisé dans la région de Gênes en Italie.

Essai - Piaggio Medley 125 2020 : seconde jeunesse

Lancé en 2016, le Piaggio Medley 125 se place judicieusement entre le modèle d’entrée de gamme Liberty et le luxueux Beverly. Destiné au marché mondial, le scooter à grandes roues italien rencontre un succès florissant en Europe du Sud où l’Italie et l’Espagne se partagent le volume des ventes devant la Grèce, la France et l’Allemagne. Boudée sur le territoire français il y a encore quelques années (la faute à une capacité d’emport restreinte), la catégorie des véhicules grandes roues reprend des couleurs depuis quelque temps grâce à un travail titanesque effectué par les ingénieurs sur le volume de rangement et sur les équipements de série. Aujourd’hui, le Medley se défend avec les honneurs en France, même s’il demeure encore à bonne distance du Honda SH désigné comme son principal concurrent. Si l’on se réfère aux chiffres, la première génération du Medley apparue il y a quatre ans, s’est écoulée à 1 044 unités en 2019, soit une progression de 16 % par rapport à 2018. Des statistiques anecdotiques si l’on compare avec les autres pays européens, mais encourageantes et suffisamment convaincantes pour le constructeur de Pontedera de ne pas (en tout cas pour l’instant) faire son retour sur le segment des véhicules GT depuis la disparition des X10 125 et 350. Et nous pouvons les comprendre lorsque l’on voit l’outrageante domination du MP3 sur le territoire national.

Essai - Piaggio Medley 125 2020 : seconde jeunesse

Case restylage

À l’instar du Honda SH qui évolue également cette année, le Piaggio Medley 125 passe par la case restylage : il ne s’agit pas d’une révolution mais plutôt d’évolutions axées sur la cosmétique, les aspects pratiques, sans omettre de mentionner le travail fourni sur la motorisation. Si l’on se penche sur le côté visuel, ce Medley ‘’new-look’’ attire l’organe oculaire grâce à sa silhouette élancée et bien proportionnée. La face avant tire profit d’un surplus de sportivité mettant en avant une forme verticale qui se distingue par une grille tridimensionnelle en nid d’abeille. Ce choix stylistique n’est pas sans rappeler la comparaison avec la célèbre ‘’cravate’’, élément distinctif étendu à toute la gamme Piaggio, ce qui apporte un côté moderne et sportif à l’italienne. Le deuxième changement notable se situe au niveau du guidon qui loge un phare full Led aux dimensions plus larges. Globalement, la finition reste soignée, conforme au standing de la marque grâce à des plastiques minutieusement ajustés au millimètre et à l’absence de vis disgracieuses.

Le Medley 125 étrenne une motorisation légèrement plus puissante. Elle s'accompagne d'une amélioration au niveau de l'allonge.
Le Medley 125 étrenne une motorisation légèrement plus puissante. Elle s'accompagne d'une amélioration au niveau de l'allonge.
La face avant se modernise grâce à la présence d'une grille typée nid d'abeille.
La face avant se modernise grâce à la présence d'une grille typée nid d'abeille.
la acpacité d'emport record pour la catégorie peut accueillir jusqu'à deux casques modulables.
la acpacité d'emport record pour la catégorie peut accueillir jusqu'à deux casques modulables.

 Le modèle 2020 troque l’ancien tableau de bord analogique pour une instrumentation à lecture digitale : complète et parfaitement lisible, elle distille l’essentiel des informations utiles au quotidien (tachymètre, totalisateurs kilométriques partiels, jauge de carburant à segment, température moteur, horloge, compte-tours, compteur de vitesse), une multitude de fonctionnalités que l’on déroule au moyen de deux pressions sur le bouton mode. Il est clair que cette deuxième génération gagne en modernité, mais c’est sur le plan des aspects pratiques que le truculent transalpin marque sa différence par rapport à la concurrence : en effet, le coffre sous la selle met en avant une surface de rangement de 36 litres suffisant à loger deux casques modulables taille S (comme nous avons pu le vérifier lors de notre essai), ce qui fait du Medley le véhicule le plus spacieux de sa catégorie. Une contenance record qui peut être accrue en sélectionnant à l’intérieur du catalogue des options un des deux top-cases disponibles de 32 et 37 litres capables de loger deux casques supplémentaires. En revanche, la superficie de la boîte à gants située dans le tablier est minuscule : le compartiment de gauche accueille une connectique USB toujours utile à la recharge d’un téléphone, tandis que celui de droite suffit tout juste à l’emport d’un effet personnel. Enfin l’accroche-sac permet le transport d’un petit sac de sport.

Essai - Piaggio Medley 125 2020 : seconde jeunesse

Plateforme multimédia connectée

À l’instar des productions modernes actuelles, le Medley bénéficie de la plateforme multimédia Mia, mais attention, celle-ci est proposée de série uniquement sur la version S (en option sur le modèle standard à un tarif encore non défini). Le système permet de connecter, via Bluetooth, son smartphone IOS ou Android. Une fois l’application dédiée à cet effet téléchargée, le tableau de bord affiche les données liées aux appels entrants et aux messages. D’autres informations, notamment sur le parcours effectué peuvent être disponibles.

Portfolio (29 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire