Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Un nouveau genre de batteries pour révolutionner la mobilité électrique ?

Dans Moto / Nouveauté

Véritable nerf de la guerre, la batterie est l’élément qui décidera du futur de la moto électrique. L’évolution constante des technologies permet de croire en l’avenir de la mobilité électrique à moyen terme. Pas facile néanmoins d’en améliorer les performances en proposant des prix contenus. Et si la batterie du futur était celle à métal liquide basse température ?

Un nouveau genre de batterie.
Un nouveau genre de batterie.

Bien plus que le moteur électrique, la batterie est au centre de tous les débats, de toutes les interrogations et de toutes les recherches. Si aujourd’hui les batteries lithium ion dominent le marché de la mobilité électrique, des alternatives existent. D’autres sont en développement aux quatre coins du monde.

La batterie à métal liquide basse température est actuellement celle qui suscite le plus grand intérêt. Une équipe de chercheurs de la Cockrell School of Engineering de l'Université du Texas à Austin (États-Unis) pourrait ainsi avoir trouvé une solution extrêmement intéressante en établissant un compromis entre électrode solide et liquide.

Pour que les batteries à l'état liquide fonctionnent, elles nécessitent de rester à des températures de 240 °C. Le principal attrait avec ces batteries à l'état liquide est qu'elles ne se dégradent pas avec le temps. Les chercheurs pensent avoir trouvé un moyen de créer ce qu'ils appellent une « all liquid metal », qui conserverait cette même propriété de conservation à seulement 20 °C, et qui aurait également la capacité de stocker plus d'énergie que la génération actuelle tout en étant plus adaptable (dimensions, poids, capacité de stockage, etc.). Les batteries en métal liquide basse température pourraient donc théoriquement se présenter sous une multitude de formes selon les besoins des fabricants de motos électriques.

Comme les chercheurs l'ont également noté, l'utilisation de matériaux plus facilement disponibles pour fabriquer ces batteries pourrait réduire considérablement leurs coûts.

Avec seulement trois ans de recherche sur ces batteries d’un nouveau genre, il reste encore un peu de travail avant de les voir sur des modèles de série. Cela illustre en tout cas les progrès constants qui sont réalisés chaque jour dans ce domaine. Un secteur où tout reste encore à faire et qui se pose jour après jour comme l’avenir possible de la moto.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire