Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Une BMW que le surfeur d’argent n’aurait pas dénigrée

Dans Moto / Préparation

Les ateliers Officine Mermaid et Radikal Chopper n’ont pas chômé sur cette réalisation qui a reçu le premier prix dans la catégorie Custom lors du salon de Vérone. Découverte de cette préparation sur base de BMW R1100S.

Look radical, comme taillée dans un bloc d’aluminium, cette BMW n’a plus de R1100S que le nom.
Look radical, comme taillée dans un bloc d’aluminium, cette BMW n’a plus de R1100S que le nom.

Les deux ateliers milanais n’ont pas laissé beaucoup de pièces d’origine sur cette préparation. Une moto qui est une commande d’un client et qui a directement été au Salon de la moto de Vérone avant de faire le plaisir de son acquéreur. Bien leur en a pris car leur réalisation repart avec le grand prix et un chèque de 1 500 euros pour les préparateurs italiens.

Une BMW que le surfeur d’argent n’aurait pas dénigrée

Le niveau de finition et l’usage de matériaux nobles sont ici exacerbés. La plupart des pièces ont été refaites à la main et avec un soin du détail impressionnant.  Le châssis en treillis a été réalisé en deux parties et l'avant et arrière sont toutes deux des pièces originales et artisanalement modelées.  La selle et la suspension avant ne peuvent pas laisser indifférent. Elles sont uniques, tout comme la boucle avant.

Le souci du détail et de la perfection est présent sur chaque pièce de la moto, comme ici les pare-cylindres en laiton et les échappements maison.
Le souci du détail et de la perfection est présent sur chaque pièce de la moto, comme ici les pare-cylindres en laiton et les échappements maison.

Si vous n’aimez pas le chrome et l’aluminium passez votre chemin, ici il y en a à profusion, mais la qualité de réalisation est tout simplement exceptionnelle. Les préparateurs ont même pensé à recouvrir le moteur d’éléments usinés maison. Aucune pièce n’a été laissée d’origine, même les leviers d’embrayage et de frein ont été revisités. Le freinage a lui été confié à la marque italienne Discacciati. Des pièces en laiton viennent agréablement compléter la multitude d’éléments en aluminium brossé pour donner un effet bicolore à certains endroits. Une bien belle réalisation qui comblera son nouvel acquéreur. Restera à bien lustrer l’ensemble pour qu’il garde de sa superbe.

Une BMW que le surfeur d’argent n’aurait pas dénigrée

    Mots clés :

  • Bmw

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire