Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bientôt une Yamaha de cross 100 % électrique ?

Dans Moto / Nouveauté

Olivier Cottrel

Sans être développé en interne, le projet du développement d’une moto offroad électrique est soutenu par Yamaha. Basée sur une YZ250F, la EMX Powertrain ouvre aussi la voie à la motorisation électrique des motos offroad des constructeurs historiques. À eux de s’en inspirer.

Un projet soutenu par Yamaha.
Un projet soutenu par Yamaha.

Même si le projet est développé par des entreprises externes, il est incontestable que Yamaha garde un œil attentif dessus. Le projet, baptisé EMX Powertrain, est d’ailleurs conçu en partenariat avec la firme japonaise puisqu’il est basé sur le châssis de la YZ250F, et réalisé avec la collaboration de Yamaha Motor Europe, de l’entreprise Dohms, de la firme spécialiste des batteries, Spike, et de la Royal Dutch Motorcyclists Association.

L’idée de départ est très simple. Remplacer le bloc moteur thermique par une unité électrique tout en conservant le cadre efficace de la moto de base, ainsi que ses autres composants (suspensions, freins, etc.), pour la transformer en une vraie moto de compétition. L’entreprise Dohms s’est chargée de fournir le moteur électrique qui est lui-même alimenté par les batteries interchangeables de Spike, le tout dans un cadre de YZ250F.

Une transition vers l’électrique devenue indispensable pour Elmar Dohms : « Des changements massifs sont en cours en termes de bruit et de contraintes environnementales, qui limitent la pratique des motos offroad classiques. C'est pourquoi j'ai mené une étude de faisabilité sur des alternatives, qui a montré le fort potentiel des motos de motocross à propulsion électrique. »

Bientôt une Yamaha de cross 100 % électrique ?

De quoi mettre fin aux plaintes des riverains et autres voisinages perturbés par le bruit des motos.
Une initiative à laquelle a aussi souscrit Yamaha, et plus particulièrement Leon Oosterhof, manager produit de Yamaha Motor Europe : « Nous sommes heureux de soutenir ce projet, car nous pensons qu'il est important de stimuler les développements dans la technologie électrique. Nous sommes impatients de tester et d'évaluer le prototype pour comprendre comment la technologie de Dohms et Spike fonctionne dans notre châssis YZ. »

Malin de la part de Yamaha qui garde un œil intéressé au développement de ce projet sans prendre de risques financiers dans l’opération. Une façon intelligente de prendre une longueur d’avance sur la concurrence ?

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Yamaha

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire