Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Ce qui va changer en 2020 !

Dans Moto / Pratique

La nouvelle année apporte inexorablement son lot de nouveautés sur nos routes. Radars, réglementation, péages, permis moto, les deux-roues n’échappent pas à la règle. Voici ce qui va changer pour les motos et scooters en 2020.

Le permis moto est largement modifié en 2020.
Le permis moto est largement modifié en 2020.

L'année 2020 ne va pas voir de modifications très importantes dans l'univers des deux-roues. Pas de contrôle technique, pas de nouvelles réglementations spécifiques aux motos ou scooters, seul le permis moto subira une refonte assez importante avec comme objectif de mieux former les futurs motards.

Le permis moto évolue

Un nouveau permis moto plus spécifique.
Un nouveau permis moto plus spécifique.

C’est le changement principal de l’année 2020 pour les deux-roues, la refonte du permis moto. Annoncée en fin d’année 2019, elle devrait être effective à partir de mars 2020. L’ajout d’une épreuve théorique, le « code moto », vient compléter une épreuve plateau revue et une épreuve de circulation plus longue. L’ETM (Épreuve Théorique Moto) est la grande nouveauté de l’année 2020. Avec des questions spécifiques et basé sur le Code de la route général, le code moto s’adapte à la pratique du deux-roues au contraire de l’épreuve traditionnelle et commune du code. Il entraîne la suppression de l’épreuve théorique des fiches, et se passe indépendamment du plateau. L’épreuve de plateau évolue également en 2020. Les différentes allures (réduite, réduite avec passager, évitement et allure rapide) s’enchaînent sans pause entre les parcours. Un changement qui s’accompagne de la possibilité pour les apprentis motards de poser le pied au sol trois fois sans être pénalisés. Enfin, l’épreuve de circulation passe à 45 minutes au lieu de 30 minutes. Outre la conduite, les vérifications techniques sont également programmées le même jour. Les candidats doivent obligatoirement porter des équipements homologués CE (casque et gants).

La restriction de puissance suite à l’obtention du permis A2 reste fixée à deux ans.

Plus de radars en 2020 

Les radars tourelles vont se multiplier.
Les radars tourelles vont se multiplier.

2020 va marquer le déploiement massif des radars « Tourelles » en France. L’objectif à la fin de l’année 2020 est que 1 200 radars nouvelle génération soient en service sur le territoire (il y en avait environ 400 fin 2019). Aussi vulnérables que les radars automatiques qu’ils remplaceront à terme, certains radars tourelles déployés ont déjà été l’objet de dégradations. 2020 marque également le développement des radars embarqués confiés à des sociétés privées. Dès janviers trois nouvelles régions sont concernées : la Bretagne, le Centre-Val-de-Loire, et les Pays-de-la-Loire. Quatre régions supplémentaires seront impactées durant l’année : Grand-Est, Bourgogne Franche-Comté, Hauts-de-France et Nouvelle-Aquitaine.

90 km/h : le difficile retour 

Possible légalement, le retour aux 90 km/h est encore très compliqué.
Possible légalement, le retour aux 90 km/h est encore très compliqué.

La loi Mobilités promulguée fin 2019 renvoie la décision du maintien des 80 km/h ou du retour à 90 km/h aux départements. Avec une certaine culpabilisation gouvernementale, les présidents de département peuvent choisir les portions susceptibles de repasser à 90 km/h, suivant des recommandations strictes du conseil national de sécurité routière (impossible de relever la vitesse maximale à 90 km/h sur une portion de route inférieure à 10 km de long, l'absence imposée, sur ce même tronçon d'arrêts de transport en commun, d'habitations ou encore de traversées de chemins de randonnée, que la route ne soit pas empruntée par des engins agricoles) et sous réserve de réaliser des aménagements très coûteux pour respecter ces conditions draconiennes et un audit sur son accidentologie. Si le Gouvernement s’était donné deux ans pour faire un premier bilan du passage généralisé aux 80 km/h, un retour aux 90 km/h est d’ores et déjà exclu par les instances nationales qui se défaussent donc sur les élus locaux qui deviendraient responsable pénalement en cas d’accident, tout en établissant un cahier des charges plus que strict.

Rouler sans assurance en 2020 : des PV automatisés

La chasse aux véhicules non assurés se renforce.
La chasse aux véhicules non assurés se renforce.

En cas de flash par un radar automatique, le fichier des véhicules assurés est automatiquement consulté. Si le véhicule n’est pas assuré, la propriétaire du véhicule recevra en plus de la contravention (excès de vitesse, feu grillé) une amende de 500 € (minorée à 400 € en cas de paiement dans les 15 jours, majorée à 1 000 € après 45 jours). De quoi intensifier la chasse aux véhicules roulant sans assurance.

Le bonus électrique est maintenu en 2020

Le bonus pour les véhicules électriques est maintenu pour 2020.
Le bonus pour les véhicules électriques est maintenu pour 2020.

Le Ministère de l’Écologie a annoncé le maintien des aides financières pour l’achat d’un deux, ou trois-roues électrique.

Comme en 2019, le montant du bonus dépend de la puissance du véhicule et de la capacité de sa batterie. Les aides sont ainsi plafonnées à 100 € pour un véhicule de moins de 3 kW. Pour les véhicules de plus de 3 kW elles sont fixées en fonction de la capacité de leurs batteries selon un barème de 250 € par kW/H. Le plafond reste fixé à 900 €, ou 27 % du prix d’achat total du véhicule. L’aide de 200 € pour l’achat d’un vélo électrique, cumulable avec les différentes aides attribuées par les collectivités locales est également maintenue.

Les autoroutes toujours plus chères

Les péages autoroutiers plus chers en 2020.
Les péages autoroutiers plus chers en 2020.

Les motos auront également droit à la traditionnelle hausse des péages autoroutiers à partir du 1er février. En effet, en vertu des contrats signés entre l'État et les différentes sociétés exploitantes des autoroutes françaises, les tarifs devraient augmenter de 1 à 1,5 % selon les portions.

Les motards sont plutôt épargnés en cette année 2020. Il faudra tout de même guetter la remise sur le tapis de la sempiternelle question du contrôle technique moto qui ne manquera pas, à coup sûr de revenir dans le débat en 2020.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire