Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

En Espagne, les prunes tombent du ciel

Dans Moto / Pratique

En cette période de vacances, la prudence est de mise sur la route. Pour la sécurité de tous, mais aussi pour ne pas avoir de mauvaises surprises en ouvrant la boîte aux lettres en rentrant chez soi. Pays très apprécié des touristes européens, l'Espagne utilise depuis cet été des drones pour surveiller ses routes, et réprimer les conducteurs trop audacieux, faisant littéralement pleuvoir les amendes.

La surveillance routière 2.0.
La surveillance routière 2.0.

En Espagne, depuis cet été vous êtes surveillés depuis le ciel. Depuis quelques mois, la DGT (Direction Générale du Trafic) est dotée de drones qui chassent les mauvais comportements au volant ou au guidon.

Au total, 39 drones survolent ainsi les routes espagnoles cet été. Si la plupart des patrouilles (La Corogne, Saragosse, Valladollid, Séville, Malaga, Valence, etc.) disposent de deux exemplaires, Madrid en compte quinze, rien que pour surveiller la capitale et ses environs. La Cantabrie, les Asturies et l'Estrémadure ont également deux drones tandis que les îles Baléares et Canaries ont trois unités chacune.

En Espagne, les prunes tombent du ciel

Mise en service cet été, l’escouade de drones a déjà commencé sa chasse aux mauvais comportements routiers et fait pleuvoir les amendes. Pas technologiquement aptes à contrôler les excès de vitesse, les drones sont utilisés pour traquer les usagers de la route qui commettent des infractions et roulent de façon imprudente. Volant à 120 mètres de haut, les drones sont capables d’atteindre 80 km/h et de rester en l’air pendant 40 minutes.

En Espagne, les prunes tombent du ciel

Piloté depuis le sol par un agent de la DGT, chaque drone est également géré par un caméraman, chargé d’orienter la position de la caméra multidirectionnelle et filmant en haute définition, installée sur l’engin. Ce sont celles-ci qui jouent les mouchards, enregistrant toutes les infractions détectées, la vidéo faisant office de preuve irréfutable. L’amende peut ensuite soit être générée automatiquement, soit émise par un agent au sol qui aura arrêté le contrevenant suite aux indications fournies par le drone.

Maintenant vous le saurez. En Espagne, cet été, si vous entendez un bourdonnement au-dessus de votre tête, ce ne sera peut-être pas une abeille.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire