Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

3. Essai - Aprilia RSV4 1100 Factory : l'avis de la rédaction

Essai - Aprilia RSV4 1100 Factory : la bella ragazza di competizione *

Force est de constater que la RSV4 1100 Factory nous a emballés. Difficile de lui trouver des défauts. La partie cycle est toujours aussi facile et efficace. La puissance du moteur et la façon dont elle est délivrée sur toute la plage de régime ne souffrent d’aucune critique. Le freinage est excellent à tel point qu’il faut vraiment être expert pour en trouver les limites. L’électronique semble fiable et donne une impression de sécurité jamais mise en défaut sur cet essai. En cherchant la petite bête, le seul petit reproche qu’on pourrait faire serait au niveau de la sélection de la boîte de vitesses.

Dans l’ensemble, on est sous le charme et prêt à tomber amoureux. Reste que pour demander sa main, il vous faudra débourser 22 999 euros. Trop chère ? Voyons voir, si on la compare à ses rivales : la R1M est affichée à 23 999 euros et la Panigale V4 S à 28 390 euros. Vu les prestations proposées, on se dit qu’elle est plutôt bien placée dans le segment des hypersportives Premium. Elle est sûrement moins exclusive que la Panigale et plus fun que la R1M. Reste que c’est un segment sur lequel les marques ne vendent qu’un nombre infime de motos. C’est pourquoi, l’achat d’une telle machine n’est souvent pas guidé par des raisons terre à terre mais plutôt par le coup de foudre.

Et si vous pensez qu’elle n’a pas assez de chien, Aprilia propose quelques options permettant de la rendre encore plus radicale. Comme par exemple : une ligne complète racing Akrapovic accompagnée d’un boitier électronique, qui permettrait de gagner une petite dizaine de chevaux, rien que ça. C’est un peu la paire de Louboutin qu’on offre à une belle brune de son genre non ?

Essai - Aprilia RSV4 1100 Factory : la bella ragazza di competizione *

 

APRILIA RSV4 1100 Factory : Fiche Technique

[entre parenthèses les données relatives à la RSV4 RR]

 

Type de moteur

Aprilia 4 cylindres en V longitudinal à 65°, 4 temps, refroidissement au liquide, distribution bi-arbre à cames (DOHC), quatre soupapes par cylindre

Alésage et course

81 x 52,3 mm [78 x 52,3 mm]

Cylindrée totale

1 078cm (999,6 cm)

Rapp. de compression

13.6:1

Puissance max sur vilebrequin

217 CV (159,6 kW) à 13 200 tr/min [201 CV (148 kW) à 13 000 tr/min]

Couple maxi sur vilebrequin

122 Nm à 11 000 tr/min [115 Nm à 10 500 tr/min]

Injection carburant

Airbox avec prises d’air dynamiques frontales. 4 boîtiers papillon Marelli de 48 mm avec 8 injecteurs et Système Ride-by-wire avec cartographies moteur sélectionnables par le pilote pendant la course : Track, Sport, Race.

Démarrage

Électronique numérique Magneti Marelli intégrée dans le système de gestion moteur, avec une bougie par cylindre, bobines de type « stick-coil »

Démarrage

Circuit électrique

Échappement

Schéma 4 en 2 en 1, deux sondes lambda, mono silencieux latéral avec soupape de régulation commandée par le boîtier électronique de gestion moteur et catalyseur trivalent intégré (Euro 4)

Générateur

Volant avec aimants à terres rares de 450 W

Lubrification

À carter humide avec radiateur huile/air, double pompe à huile (lubrification et refroidissement)

Boîte de vitesses

Extractible à 6 rapports

1°: 39/15 (2 600)

2°: 33/16 (2 063)

3°: 34/20 (1 700)

4°: 31/21 (1 476)

5°: 34/26 (1 307) [31/23 (1 348)]

6°: 33/27 (1 222) [34/27 (1 259)]

Commande boîte de vitesses avec système électronique Aprilia Quick Shift (AQS)

Embrayage

Multidisque en bain d’huile avec système anti-dribble mécanique

Transmission primaire

À engrenages à dents droites et tampon intégré, rapport de transmission : 73/44 (1 659)

Transmission secondaire

À chaîne : Rapport de transmission : 41/16 (2 562)

Gestion de la traction

Système APRC (Aprilia Performance Ride Control) qui comprend le contrôle de traction (ATC), le contrôle de cabrage (AWC), le contrôle de départ (ALC), cruise control (ACC), vitesse (APT), tous réglables et désactivables indépendamment

Cadre

Châssis en aluminium à double poutre avec éléments fusionnés et estampés en tôle Réglages prévus :

Amortisseur de direction Öhlins réglable [Amortisseur de direction Sachs non réglable]

Suspension avant

Fourche Öhlins NIX tubesÆ 43 mm, avec traitement de surface TIN. [Fourche Sachs tubesÆ 43 mm] ; Base forgée en aluminium pour fixation étriers radiaux. Entièrement réglable en précharge, détente et compression. Course 125 mm [120 mm]

Suspension arrière

Bras oscillant à double poutre en aluminium. Mono-amortisseur Öhlins TTX avec piggy-back totalement réglable en : précharge ressort, longueur entraxe, hydraulique en compression et extension [Mono-amortisseur Sachs réglable en : hydraulique en extension et compression, précharge ressort, longueur entraxe]. Course 120 mm [130 mm].

Freins

Avant : Doubles disques flottants de 330 mm de diamètre. Étriers Brembo Stylema [M50] monobloc à fixation radiale à 4 pistonsÆ 30 mm opposés. Plaquettes frittées. Maitre-cylindre radial et durites de freins tressées métalliques

 

 

 Arr. : Disque de diamètre 220 mm ; étrier Brembo à 2 pistons isolésÆ 32 mm. Plaquettes frittées. Maitre-cylindre avec réservoir intégré, et durites de freins tressées métalliques.

 

Roues

Forgées en alliage d’aluminium, totalement usinées, à 5 bâtons dédoublés. [Aprilia en alliage d’aluminium à 3 bâtons dédoublés].

Avant : 3,5”X17”

Arr. : 6”X17”

Pneus

Radiaux tubeless.

Avant : 120/70 ZR 17

Arr. : 200/55 ZR 17 (en alternative 190/50 ZR 17 ; 190/55 ZR 17)

 

 

Dimensions

Distance entre axes : 1439 mm [1441,6 mm]

Longueur : 2052 mm [2055 mm]

Largeur : 735 mm

Hauteur selle: 851 mm [853 mm]

Inclinaison tube de direction : 24,5° [24,6°]

Chasse : 103,8 mm [101,9 mm]

Poids : 199 kg [204 kg] en ordre de marche avec le plein de carburant

 

 

Consommations

6,50 litres/100 km [6,67 litres/100 km]

Émissions CO2

155 g/km [156 g/km]

Capacité réservoir à essence

18,5 litres (4 de réserve)

Caradisiac a aimé

  •  La partie cycle hyper facile
  • Le moteur puissant et exploitable qui distille des sensations incroyables
  • Le freinage irréprochable : puissant et dosable
  • Le package électronique APRC efficace et rassurant

Caradisiac n'a pas aimé

  •  La sélection un peu dure au rétrogradage
  • Les mouvements de l’arrière à l’accélération
  • Impossible de repartir avec !

Portfolio (25 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Rhaaa, ca fait du bien de lire un article un peu vivant, ça change des articles formatés typés presse moto. Encore ! :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire