Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - BRP Can Am Spyder RT Limited : un autre monde

Dans Moto / Nouveauté

Énorme, encombrant on dirait du Spyder RT Limited qu'il cumule les défauts de la moto et ceux de la voiture. ""C'est pas faux", comme l'on dit. Pourtant, ce véhicule d'un autre genre se conduit avec un permis B, et il est en mesure de faire des choses extraordinaires, pour peu que l'on s'en donne la peine. Découverte d'une voie alternative pour les amoureux de la route en plein air.

Can AM Spyder F3 Limited

Commençons par le prix du Spyder RT Limited : 27 499 €. C'est 200 € de moins qu'une simple Honda Goldwing 1800 mod. 2020 à boîte automatique DCT. Le modèle sans la malle arrière qui plus est. Et pour ce tarif, on dispose des derniers raffinements proposés par BRP pour son modèle phare. D'où le Limited suivant la dénomination commerciale du modèle.

Essai Can AM Spyder F3 Limited
Essai Can AM Spyder F3 Limited - place arrière
Essai Can AM Spyder F3 Limited - moteur 3 cylindres Roatx

Essai Can AM Spyder F3 Limited - transmission par courroie 

Pour faire vite, reprenons déjà la base. Le RTpropose une motorisation Rotax 3 cylindres de 1 330 cm3, affichant une puissance de 115 CV une boîte automatique à 6 rapports et robopneumatique et une direction assistée (DPS). En parlant d'assistance, la suspension arrière auto-régable garantit une adaptation à la charge embarquée et un contrôle de stabilité (SCS), tandis que la motricité en conditions difficiles est assurée par un contrôle de traction (TCS).

Essai Can AM Spyder F3 Limited - marchepied
Essai Can AM Spyder F3 Limited - frein brembo

On retrouve bien entendu un freinage ABS et, point notable, aucun levier de frein (ni d'embrayage, d'ailleurs) mais une unique pédale au pied droit actionnant un freinage couplé avant/arrière. Un dispositif actionnant des étriers Brembo, autant le dire, cela va avoir son importance aussi.

Nous avons fini par trouver une commande d'arrêt automatique de clignotant, après avoir maugréé contre son absence… De fait elle est bien là, mais elle oublie la plupart du temps de couper les indicateurs de changement de direction avant d'avoir viré fort à gauche ou à droite. A revoir, donc, tant la commande est énervante et surtout raide à manipuler. 

Essai Can AM Spyder F3 Limited - poste de conduite
Essai Can AM Spyder F3 Limited - commodo gauche
Essai Can AM Spyder F3 Limited - commodo droit

 Malgré un ajustement des plastiques pour le moins sommaire et parfois hasardeuse, la finition apparaît comme correcte et l’on ne se sent pas trop volé, même si la noblesse des matériaux n'est pas une évidence et s pour ce tarif, on aurait aimé un peu plus de soin. Il convient de se souvenir que ce type d'engin se doit d'être étanche, y compris au niveau de la sono, et que l'on dispose d'un bébé de quelques 448 kg à sec, auxquels il faut rajouter les 27 litres de carburant du plein (4,5 l de réserve) et le plein d'huile, de liquide refroidissement, bref, on chatouillerait donc presque les 490 kg tous pleins faits. Quand même ! Au moins dispose-t-on d'une marche arrière "thermique", laquelle s'actionne au guidon et peut atteindre 14 km en utilisant le moteur.

On continue le tour d'horizon (masqué par la masse, mais plutôt sympa quand même, ledit tour), avec un double écran LCD couleur pour l'instrumentation et l'infodivertissement, piloté depuis le joystick au guidon et connectable à une application propriétaire qu'il n'est pas recommandé d'installer : elle ne fonctionne pas vraiment. Un joystick qui n'est pas aussi génial qu'espéré, mais qui permet de naviguer dans les options et paramètres, ou encore de piloter la radio. 

Essai Can AM Spyder F3 Limited - instrumentation
Essai Can AM Spyder F3 Limited - vide poches
Essai Can AM Spyder F3 Limited  - Vide poches fermé

Essai Can AM S - malle et prise usbpyder F3 Limited

On se console avec la sonorisation à 6 haut-parleurs puissante ? Si l'on parvient à attraper une radio, oui, mais le tuner, également commandable depuis la console sur le faux réservoir ou le flanc arrière pour le passager (volume et station), s'est montré récalcitrant tout au long de notre essai. Aucun suivi des stations, réception médiocre, le dispositif incite à utiliser le câble jack accessible dans la boîte à gants au-dessus du guidon…

Une connexion Bluetooth est en théorie disponible, mais nous ne l'avons pas testée, faute de pouvoir installer l'application BRP Connect et de la faire fonctionner correctement, apparemment un souci connu. On oublie donc le GPS affichable sur l'instrumentation et les autres fonctionnalités promises. Au moins sommes nous parvenus à alimenter (sommairement…) notre smartphone au moyen de la prise USB du poste avant, afin de nous en servir comme système de navigation. Il existe également une prise USB dans la malle arrière, à destination du passager. Une malle au demeurant rapidement amovible. Bien vu. 

Essai Can AM Spyder F3 Limited - coffre arrière
Essai Can AM Spyder F3 Limited - coffre arrière

Essai Can AM Spyder F - pochette de coffre avant3 Limited

 

Essai Can AM Spyder F3 Limited
Essai Can AM Spyder F3 Limited - coffre avant

 À ce propos, la capacité de chargement est annoncée à 138 litres de rangements dans ledit coffre arrière et dans le coffre avant, mais les ailes ne sont aucunement des valises. On a le look et le volume, mais pas la fonctionnalité. Au moins, deux casques de type intégral sont-ils s plus que largement à l'aise dans le compartiment arrière, et la soute profonde de l'avant peut accueillir de nombreux effets et même des valises moto souple, en sus de proposer un filet faisant office de pochette (cf photo pour les éclaircissements).

Essai Can AM Spyder F3 Limited - bulle en position basse
Essai Can AM Spyder F3 Limited - Bulle en position haute

 

N'oublions pas une bulle sport touring réglable électriquement en hauteur et l'on a presque fait le tour. Quoi que. Il reste encore les selles chauffantes et les poignées chauffantes à verser au chapitre des équipements de série. On le voit, la dotation est complète et nous avons eu l'occasion de la tester intégralement, tout comme le puissant éclairage.

Essai Can AM Spyder F3 Limited - feu avant

Il est temps de voir l'ergonomie. Pour info, les marchepieds conducteur sont réglables et peuvent coulisser sur un axe horizontal. La position que nous avons étant parfaite, nous ne sommes pas allés chercher plus loin. Le guidon peut également faire l'objet d'une modification, à la commande cette fois, mais celui que nous avions était là encore parfait. Et les bons points n’ont pas fini de se cumuler à présent. Autre point, les marchepieds passager, cette fois, sont réglables mécaniquement en hauteur. Le voyage à deux s'annonce bien, tant l'assise est soignée et le confort au rendez-vous.

L'assise de ce Spyder RT Limited a été retravaillée, tout comme le confort général. Le moins que l'on puisse dire, c'est que si le "monstre" impressionne de par ses proportions, une fois à bord, on profite pleinement des volumes. Le fessier dans un canapé, on profite instantanément d'un accueil agréable et d'une posture sans reproche.

Intriguant, le Can Am donne également envie de tester ce qu'il a dans le ventre. Et pour ce faire, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il va falloir acquérir un mode d'emploi pas toujours évident. 

Portfolio (47 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

bien ! je suis motard, convaincu et pratiquant, mais pour 27000€, une Mazda MX5, d"une paire d'année, apportera bien plus de plaisir ! à mon avis .:jap:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire