Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Vespa Elettrica 70 : la ville en toute quiétude

Dans Moto / Nouveauté

Tout juste un an après avoir lancé la commercialisation de la première Elettrica dans sa version équivalente 50 cm3, le constructeur italien élargit son offre sur la mobilité électrique avec l’apparition d’un modèle pouvant atteindre la barre des 70 km/h. Le scooter, présenté ici, hérite des attributs techniques identiques à ceux observés sur la petite cylindrée. La puissance augmente légèrement mais le prix aussi.

Essai - Vespa Elettrica 70 : la ville en toute quiétude

Huit semaines, huit interminables semaines de confinement, cette année 2020 est peut-être entrée dans les livres d’histoire. Une pandémie mondiale apparue au début de l’année, a entrainé une catastrophe sanitaire hors norme obligeant le monde en entier à rester cloitrer chez soi. Activité économique à genoux, limitation des contacts, le chemin reste encore long pour retrouver des jours meilleurs. Dans ces conditions, ne boudons pas notre plaisir de reprendre le guidon pour vous offrir de nouveaux essais. Et pourquoi ne pas commencer par un scooter devenu iconique dans sa version à moteur à combustion, qui, depuis un an, est également proposé dans une livrée électrique ? Un an après avoir mis dans le réseau l’Elettrica en équivalent 50 cm3, voilà que le constructeur transalpin récidive avec cette version Power.

Essai - Vespa Elettrica 70 : la ville en toute quiétude

Présentée à l’occasion du dernier salon de Milan, elle vient renforcer la gamme électrique de la marque avec un produit tout aussi urbain mais capable de s’extirper du trafic avec un peu plus d’aisance et de sérénité. Inutile de chercher les moindres différences entre les deux versions, car le véhicule proposé ici conserve une conception identique à celle observée sur la petite cylindrée. Globalement, l’esthétique n’évolue pas d’un iota, si ce n’est la mise en valeur de subtiles touches stylistiques spécifiques. Il en ressort un amortisseur arrière peint en rouge, teinte reprise sur les détails présents sur le cache du bloc de puissance et sur la plaque ‘’électrique’’. L’ensemble donne lieu à une finition toujours aussi rigoureuse comme sur tous les véhicules de la gamme.

Essai - Vespa Elettrica 70 : la ville en toute quiétude

En termes d’équipements de série, aucun changement n’est à notifier : à l’instar des Primavera S, Sprint S et de la GTS Supertech, la guêpe électrifiée dispose d’un écran TFT de 4,3 pouces. Il en résulte une instrumentation lisible et suffisamment complète (on trouve notamment la vitesse, les totalisateurs kilométriques, le pourcentage de charge de la batterie mais aussi les indicateurs de conduite et du niveau d’énergie utilisé ou récupéré pendant le parcours). L’écran permet également de raccorder son smartphone au véhicule grâce au système connecté MIA via une application. Celle-ci présente de nombreuses fonctionnalités : ainsi, l’utilisateur peut recevoir ses appels, ses messages SMS et peut même connecter ses extraits musicaux préférés. Sur le plan des aspects pratiques, l’Elettrica marque un peu le pas, logiquement pénalisée par l’encombrement de la batterie : il faut donc composer avec une capacité d’emport sous la selle restreinte, seul un petit casque jet saura se faire une petite place. Le tablier, dont la commande d’ouverture se fait au moyen du contacteur, laisse de l’espace pour y ranger des effets personnels et l’on trouve un port USB. L’emplacement habituel du réservoir d’essence est destiné au rangement du chargeur qui est directement intégré. Attention, il faut replacer correctement le cordon dans son logement et veiller à la bonne fermeture du bouchon sous peine de ne pas pouvoir démarrer, ceci étant une sécurité. Le câble peut-être raccordé à une prise domestique ou sur les bornes publiques pour une régénération totale effectuée en 4 heures.

Le bouchon de réservoir dédié au carurant laisse la place à l'emplacement du cordon de recharge.
Le bouchon de réservoir dédié au carurant laisse la place à l'emplacement du cordon de recharge.
Le moteur électrique d'origine Piaggio délivre une puissance de 3,6 kW (4 kW en crête).
Le moteur électrique d'origine Piaggio délivre une puissance de 3,6 kW (4 kW en crête).
Le tambour arrière s'est montré peu performant, mais il s'autorise un réglage dès la première révision.
Le tambour arrière s'est montré peu performant, mais il s'autorise un réglage dès la première révision.

À l’instar du modèle équivalent 50 cm3, la version supérieure se munie d’un groupe motopropulseur Piaggio, ici pas question de faire appel à un partenariat extérieur. C’est tout naturellement que la structure en tôle d’acier reçoit une motorisation maison sans balai délivrant une puissance continue de 3,6 kW (4 kW en crête) pour un couple porté à 200 Nm. L’ensemble est alimenté par une batterie Lithium ion d’une capacité de 86 Ah. Deux modes de conduite s’offrent à vous : Eco (vitesse limitée à 45 km.h) et Power afin d’atteindre la vitesse maximale de 70 km/h, auxquels vient s’ajouter la fonctionnalité Reverse qui enclenche une marche arrière facilitant le déplacement lors des manœuvres de stationnement. Le constructeur italien annonce une autonomie de 70 km en mode Power, mais dans la réalité ? Les présentations étant faites, place à la pratique effectuée dans un silence de cathédrale à travers les rues de la capitale encore bien désertes. Verdict…

Portfolio (25 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Du coup, ça reste l'équivalent d'un 50cm3 ? Ou il change de catégorie nécessitant un permis/attestation comme les véhicules allant jusqu'à 125 cm3 ?

J'ai raté l'info, non ?

Par

En réponse à jroule75

Du coup, ça reste l'équivalent d'un 50cm3 ? Ou il change de catégorie nécessitant un permis/attestation comme les véhicules allant jusqu'à 125 cm3 ?

J'ai raté l'info, non ?

Dans le dernier paragraphe, il est écrit qu'il te faut un permis voiture (B) ou pour moto légère < 11 kW et 125 cc (A1).

Il faut saluer ici l'honnêteté du journaliste, parce que 4 kW est bien inférieur à ce que délivre un thermique 125 cc dont la puissance va de 6,5 à 11 kW.

Cependant si on ne peut pas loger un casque intégral dans le coffre, un véhicule dont la Vmax est de 70 km/h c'est cohérent.

Par

C'est quand meme hors de prix face à un Super Socco CPx plus performant et doté de plus d'autonomie.

https://super-soco.fr/super-soco-cpx/

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire