Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Grâce à MotoRelic vous ne verrez plus jamais la Honda FT 500 Ascot du même œil

Dans Moto / Préparation

Ratage commercial absolu, la Honda FT 500 Ascot n’a laissé que peu de traces dans les mémoires. Avec son look si particulier, celle qui se voulait un hommage aux motos de flat-track américaines n’est restée que deux ans au catalogue de la firme japonaise. Preuve qu’il ne faut jamais baisser les bras, la Honda FT 500 Ascot renait grâce au travail de l’atelier américain MotoRelic Custom Cycles. Une belle revanche.

Derrière le physique peu avenant de la Honda FT500 Ascot se cache une grande beauté intérieure.
Derrière le physique peu avenant de la Honda FT500 Ascot se cache une grande beauté intérieure.

Parmi les plus cuisants échecs de Honda, la FT 500 Ascot figure assurément en bonne place. Lancée pour rivaliser avec la Yamaha SR500 au début des années 1980, la petite Honda n’est restée que deux années au catalogue : 1982 et 1983. Un terrible désaveu que la FT 500 doit bien plus à son look qu’à sa mécanique.

Au cœur de celle qui se voulait un hommage aux motos de flat-track américaines (d'où le sigle FT), on retrouvait un monocylindre de 498 cm3 délivrant 34,5 chevaux. Un bon point de départ pour l’atelier de customisation américain MotoRelic, qui a choisi de s’attaquer à la FT 500 Ascot en s’attachant à lui apporter une vraie identité flat-track.

Grâce à MotoRelic vous ne verrez plus jamais la Honda FT 500 Ascot du même œil

Finalement, il ne reste plus grand-chose de la Honda d’origine. Le cadre a été largement revu, la boucle arrière arrondie pour coller au plus près au style des motos de flat-track, avec notamment deux plaques de numéros.

Grâce à MotoRelic vous ne verrez plus jamais la Honda FT 500 Ascot du même œil

Le réservoir de l’ancienne FT 500 Ascot a été remplacé par une pièce provenant d’une Suzuki TS250, adaptée au cadre de la Honda et magnifiquement repeint aux couleurs du HRC (Honda Racing Corporation), en bleu, blanc et rouge. Des teintes que l’on retrouve également sur la partie arrière de la moto, tandis que les jantes d’origine ont été recouvertes d’une peinture dorée.

Grâce à MotoRelic vous ne verrez plus jamais la Honda FT 500 Ascot du même œil

Particulièrement réussie, la partie avant de la moto, sous forme de plaque de numéro, un des éléments emblématiques des motos de flat-track, accueille deux petits phares LED ronds et reprend les codes couleurs de l’ensemble de la préparation.

Grâce à MotoRelic vous ne verrez plus jamais la Honda FT 500 Ascot du même œil

Bien plus cohérente avec l’univers flat-track que la version d’origine, la Honda FT 500 Ascot réalisée par MotoRelic n’aurait certainement pas connu le même funeste destin.

Grâce à MotoRelic vous ne verrez plus jamais la Honda FT 500 Ascot du même œil

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire