Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Harley-Davidson en dit plus sur la nouvelle stratégie et confirme ses projets électriques !

Dans Moto / Nouveauté

2021 sera une année charnière pour Harley-Davidson. Portée par une nouvelle stratégie désormais baptisée « Hardwire », la firme de Milwaukee entend bien repartir de l’avant après plusieurs mois compliqués.

2021, l'An un du renouveau pour Harley-Davidson ?
2021, l'An un du renouveau pour Harley-Davidson ?

L’heure est venue de faire des choix pour Harley-Davidson. Une responsabilité qui ne fait pas peur à Jochen Zeitz et son équipe. Appelé à la rescousse pour relancer un monument en péril, le nouveau PDG de la marque américaine a fait des choix forts avec un plan d’attaque annoncé dès son arrivée au printemps dernier au travers de la stratégie alors nommée « Rewire » (Reconnecter). Un plan d’urgence sous forme de retour aux sources et aux fondamentaux pour la marque américaine.

En conséquence, le catalogue 2021 Harley-Davidson dévoilé il y a quelques jours a révélé quelques surprises avec la disparition en Europe de près de 30 % des modèles (les Harley-Davidson Iron 883, Iron 1200, Roadster, Forty-Eight, SuperLow, ou encore tous les modèles Street). En ce qui concerne la Harley-Davidson Bronx, l’incertitude sur sa date de sortie demeure, au contraire de la Pan America qui sera présentée officiellement le 22 février prochain.

La reconnexion effectuée, place maintenant à une nouvelle étape avec la grande stratégie sur cinq ans, baptisée « Hardwire ». Un plan dont Harley vient de dévoiler les grandes lignes avec un objectif qui est de continuer à renforcer les piliers de l’entreprise :

  • Concentrer les investissements sur les segments les plus solides et les plus rentables, à savoir les modèles touring, cruiser et les trikes.
  • Continuer l’expansion de nouvelles motos sur les marchés principaux : États-Unis, Canada, Royaume-Uni, France, Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, Chine, Japon, Australie et Nouvelle-Zélande.
  • Développer une gamme de motos électriques avec la création d’un département spécial.
  • Développer le merchandising, les pièces et les accessoires mais aussi la partie financement.

Harley-Davidson a profité de cette présentation de son plan quinquennal pour également dévoiler ses résultats du quatrième trimestre 2020, en baisse de 39 % par rapport à 2019. Des chiffres qui confirment une année 2020 difficile pour Harley-Davidson avec une perte de 29 % sur l’ensemble de 2020. Un résultat qui compte tenu de la situation mondiale et de la transition entamée n’a rien de surprenant.

Harley-Davidson doit maintenant relancer la machine, et sait qu’en 2021 il ne faudra pas se louper avec le début d’une nouvelle ère, qui passera donc aussi par le développement de motos électriques siglées Harley-Davidson.

SPONSORISE

Actualité Harley Davidson

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire