Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Harley-Davidson et le flat-track, c'est fini

Dans Moto / Sport

C’est une nouvelle page qui se tourne pour Harley-Davidson. Malgré un ADN sportif historique, la marque de Milwaukee a ainsi annoncé la fin de son engagement officiel dans le championnat de Flat Track américain.

Harley-Davidson tire un trait sur son team officiel de flat track.
Harley-Davidson tire un trait sur son team officiel de flat track.

On peut avoir tendance à l’oublier, tant l’image aujourd’hui véhiculée par Harley-Davidson, en est éloignée, mais la marque de Milwaukee a initialement forgé une partie de sa grandeur sur les ovales américains de flat track. Premiers terrains de jeu des motos fabriquées par William Harley et Arthur Davidson, les pistes de terre américaines sont indissociables de l’histoire de la marque.

Un ADN sportif dont la nouvelle direction de Harley-Davidson a décidé de s’éloigner. Après plus d’un siècle de présence, la marque a ainsi annoncé la fin de son programme officiel sur le circuit "American Flat Track", mais également sur les disciplines de dragster de la National Hot Rod Association.

Harley-Davidson et le flat-track, c'est fini

Ce retrait reste cependant partiel. Si la marque disparaît en tant que team officiel, les teams privés continueront d’exploiter des motos de la marque. Impacté par cette décision, le fabricant d’échappement et partenaire historique d’Harley-Davidson, Vance & Hines, va quant à lui poursuivre l’aventure : « Vance & Hines va redéployer son équipe de développement compétition. Nous remercions Harley-Davidson d'être partenaire de Vance & Hines depuis 20 ans. Ensemble, au sein de l'AFT et de la NHRA, nous avons célébré 116 victoires et 11 titres de champions. »

Dominé par Indian Motorcycle, qui a remporté 4 titres de suite avec une FTR 750 redoutable sur les pistes américaines, le championnat de flat track nord-américain ne pourra donc plus compter sur la présence officielle de Harley-Davidson. Sans possibilité de développement des motos pour les teams indépendants, on peut même s'interroger sur la pérennité de la présence de la marque sur les circuits.

Après son désengagement en Inde ou encore le report de la Bronx, Harley-Davidson continue de fermer les robinets et de réduire ses coûts de fonctionnement. Quitte à en oublier son histoire.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire