Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Harley-Davidson : la LiveWire peine à convaincre aux Etats-Unis

Dans Moto / Nouveauté

Harley-Davidson comptait beaucoup sur son premier modèle électrique, la LiveWire, pour relancer ses ventes auprès d’un public plus jeune. Il semblerait que pour l’instant le constructeur américain passe à côté de ses objectifs. Principale cause des difficultés, le prix de vente de l’engin : à partir de 29 799 $ (27 185 €).

La Harley-Davidson LiveWire sur les routes américaines, une image trop rare pour relancer les ventes.
La Harley-Davidson LiveWire sur les routes américaines, une image trop rare pour relancer les ventes.

L’information vient directement des concessionnaires américains, la LiveWire peine à convaincre. Selon Reuters, qui a interrogé 40 des 150 revendeurs de la marque iconique américaine, la grande majorité des commandes pour la LiveWire provient de clients déjà propriétaires d’un modèle de la marque. Un semi-échec donc pour Harley qui comptait sur son premier modèle électrique pour relancer des ventes à la peine, mais surtout conquérir un nouveau public, plus jeune. La LiveWire était censée incarner ce changement de génération, l’évolution du traditionnel biker vers une clientèle plus jeune sensible à ce type de véhicule zéro émission. Le pari est visiblement compliqué à concrétiser.

Paradoxalement, le public visé vient aux renseignements, preuve de l’intérêt élevé que suscite la machine. Le principal problème survient au moment de l’annonce de la tarification. À partir de 29 799 $ (27 185 €, mais disponible à partir de 33 900 euros en France), la LiveWire et son tarif très haut perché peinent à convaincre les intéressés de franchir le pas décisif : concrétiser l’intérêt en achat. La cible des jeunes branchés nouvelles technologies capables de s’offrir la machine 100 % électrique de la marque de Milwaukee semble tout simplement bien trop étroite pour réellement faire décoller les chiffres du carnet de commandes. Sans compter que près de la moitié des jeunes diplômés américains sont déjà occupés à rembourser leur prêt étudiant.

Pionnière de l’électrique chez Harley, la LiveWire devait insuffler un souffle nouveau, amorcer une transition vers l’électrification à grande échelle. Un échec commercial serait alors un vrai coup dur pour Harley Davidson, qui a déjà vu ses ventes chuter, et son action perdre 42 % sur les cinq dernières années. Du côté de la marque préférée des bikers on préfère ne pas communiquer sur les chiffres, ce qui n'est en général jamais bon signe…

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Normal que ca ne se vende pas. Le client Harley n'est pas interessé par cette atrocité. Pas de look, pas de bruit, l'inverse de ce qui est recherché.

Par

étonnant , :biggrin: , d'ailleurs ce taper la 66 de bout en bout avec ce truc ça doit être quelques chose , non franchement l'électrique tue l'identité propre du thermique qui fait le charme de tel ou tel marque , bientôt une Panigale électrique en remplacement du V4 ou ex V2 , non franchement ça ne passera pas non plus .

Par

Par contre c'est une des rares motos électriques qui est jolie je trouve

Par

En réponse à death rider

Normal que ca ne se vende pas. Le client Harley n'est pas interessé par cette atrocité. Pas de look, pas de bruit, l'inverse de ce qui est recherché.

Et sinon lire l’article s’est bien aussi .

Par

l étude commercial de ce produit a du être bâclée. c'est pas les politiques qui achètent mais bien le client final.

laissez moi tranquille avec mon moteur thermique.

Par

De quelle boule de cristal vous sortez que la Livewire est censée relancer la marque a elle toute seule ? C'est plus un porte drapeau qu'une moto faite pour les volumes de vente... Elle symbolise une partie du futur de la marque, des mobilités qui se reinventent. Elle et ses petites soeurs électriques ne vont pas remplacer les Big Twins de si tôt, preuve en est les dépôts de brevet de moteur thermique encore récemment et tous les nouveaux modèles qui sont attendus ces prochaines années... Pour finir j'ai eu la chance d'essayer la Livewire et c'est une vraie, une bonne moto qui préfigure d'autres modèles électriques plus abordables et destinés a faire des volumes sur ce futur marche concurrentiel. Et pour ceux qui ne jurent que par les moteurs thermiques, qu'ils ne se privent pas il y en a plein les concessions qui les attendent pour les faire vibrer ! Certains oublient trop souvent que sans innover une marque meurt a plus ou moins long termes, et l'homme n'aurait toujours pas inventé la roue ..... Grand V a tous ;)

Par

32.000 dollars pour faire 80 km avant de devoir faire demi tour, location obligatoire des batteries même si on n'utilise pas la moto, totale absence de plaisir auditif, absence totale d'une quelconque polyvalence, incapable du moindre road trip, de la moindre sortie, incapable de rouler plus d'une heure ou deux... normal que ça fasse un flop.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire