Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L’indien Hero en discussion avec Harley Davidson

Dans Moto / Pratique

Alors que Harley Davidson est déjà en phase active de production avec la société chinoise Qianjiang, une autre société asiatique, Hero MotoCorp, se dit impatiente de conclure un partenariat avec la marque historique américaine.

Hero a des liens avec le Wisconsin, car la société indienne avait acheté des parts de EBR (USA), par le passé, et fait travailler des designers américains de Buell dans ses usines en Inde.
Hero a des liens avec le Wisconsin, car la société indienne avait acheté des parts de EBR (USA), par le passé, et fait travailler des designers américains de Buell dans ses usines en Inde.

 Le fabricant de motos de Milwaukee (USA) est dans la tourmente en raison de volumes de ventes en chute libre sur le territoire américain et en Europe. Malgré les signaux envoyés par le Président Donald Trump, une délocalisation et une diversification du marché semblent être la seule porte de sortie pour la mythique marque américaine. Alors qu’un effort important a été réalisé pour être le premier grand constructeur de motos à produire la Livewire , première moto 100% électrique de la marque, Harley Davidson a dû également ouvrir une usine d’assemblage en Thaïlande en 2019 et nouer un partenariat avec un constructeur chinois, pour tenter de percer le marché asiatique et contourner les barrières douanières avec la Chine et l’Europe. Le marché asiatique pourrait donc être une bouée de sauvetage, pour une marque en perte de vitesse depuis de nombreuses années. 

Les usines de Milwaukee dans le Wisconsin ou celle de Rayong en Thaïlande, assure l’essentiel de la production de Harley Davidson au niveau mondial.
Les usines de Milwaukee dans le Wisconsin ou celle de Rayong en Thaïlande, assure l’essentiel de la production de Harley Davidson au niveau mondial.

Hero, constructeur indien de petites cylindrées et scooters a bien compris son intérêt à se lier avec une société à l’image de marque internationale reconnue. Le président du groupe, Pawan Munjal, a ainsi déclaré dans une interview à la presse indienne : “le plus tôt nous pourrions faire affaire ensemble, le mieux ce sera pour nos deux groupes”. Un appel du pied clair et franc de l’industriel indien. La mode en effet est aux synergies entre les grands industriels occidentaux et les marques asiatiques. BMW s’est associé avec TVS pour produire ses petites cylindrées et Triumph vient d’annoncer son partenariat avec Bajaj. Les temps changent et les constructeurs historiques cherchent des parts de marché là où elles sont. Le constructeur indien de rajouter en ce sens : « Il y a des gens qui regardent notre marché pour certains segments et nous voulons de notre côté nous lancer sur de plus hauts segments. S’il y a compatibilité, alors pourquoi pas ? ». Tout est dit. Harley Davidson de son côté n’a rien officialisé avec le constructeur indien. La porte-parole du groupe, Patricia Sweeney, d’affirmer : “ Notre société souhaite offrir au continent indien une offre plus abordable, mais pour l’instant toute autre affirmation ne serait que rumeur et spéculation”.

Il faudra donc attendre encore un peu avant d’avoir une officialisation d’un rapprochement entre Hero et Harley Davidson.

SPONSORISE

Actualité Harley Davidson

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire