Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La nouvelle Honda CB350 se révèle plus en détail

Dans Moto / Nouveauté

Révélée par Honda il y a quelques jours, la CB350 H’Ness livre aujourd’hui toutes ses caractéristiques. La petite CB au look rétro unanimement salué, reste pour l’instant réservée au marché indien. De quoi nourrir des regrets ?

La CB350 H'Ness a su séduire par son design rétro.
La CB350 H'Ness a su séduire par son design rétro.

Si nous avons pu admirer sa robe et son design rétro particulièrement réussis et unanimement salués par le monde de la moto, il restait à découvrir la Honda CB350 H’Ness en détail. C’est désormais chose faite, Honda ayant levé le voile sur les caractéristiques techniques de son modèle réservé au marché indien.

La nouvelle Honda CB350 se révèle plus en détail

Son moteur est donc comme prévu un monocylindre de 348 cm3 refroidi par air. Petite déception qui se confirme côté puissance avec seulement 20,8 chevaux un couple de 30 Nm à seulement 3 000 tours. Honda a visiblement fait le choix de la fiabilité en ne poussant pas trop son mono, certainement capable de sortir au moins dix chevaux supplémentaires. La moto possède une boîte à cinq rapports avec embrayage anti-dribble et dispose même d’un contrôle de traction. Un choix étonnant et qui peut paraître superflu au regard de la puissance très contenue de la moto. Le poids annoncé de la CB350 est de 181 kg, ce qui peut s’expliquer par les contraintes liées aux normes antipollution en vigueur en Inde (BS6), très proches de notre Euro5 à venir.

La nouvelle Honda CB350 se révèle plus en détail

On retrouve une suspension arrière composée de deux amortisseurs réglables en précharge et une fourche classique à l’avant, avec un système de freinage ABS.

La nouvelle Honda CB350 se révèle plus en détail

Il existe deux versions : Deluxe (DLX) et Deluxe Pro (DLX Pro), cette dernière proposant une finition bicolore et la connectivité Smartphone Voice Control System. La plateforme pourrait également être déclinée en différentes versions : RS ou Café Racer.

Affichée à environ 2 200 €, son arrivée en Europe n’est pas d’actualité. Un carton dans les chiffres de ventes pourrait néanmoins pousser Honda à revoir sa copie. D’autant plus que comme on l’a dit, les normes en vigueur en Inde sont relativement proches de celles imposées par Euro5.

La nouvelle Honda CB350 se révèle plus en détail

L’espoir n’est pas mort !

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

créer un utilitaire ( ce n'est pas péjoratif ! ) en 2020 c'est vraiment faire preuve de clairvoyance,la moto boulo dodo existe , celle qui vous emène dans le petit matin au turbin qui plus est si c'ets un mono...

mais temps qu'à faire , une courroie ( je rêve d'un cardan ) sublimerait l'engin !

bravo , quand même , espérons une importation sur notre marché , ne serai-ce que pour le tester...

Par

pour info :un BMW R25 ( mono 250 cm* de 1965 pesait 162 k.g pour 18 cv avec cardan

55 ans après cela devrait être possible d'améliorer le concept non?

Par

Cette H'ness 350 me fait vraiment de l'œil, seul le poids de 181kgs me laisse un peu perplexe, y avait certainement moyen de faire un peu mieux, mais bon vu le prix de vente en Inde je comprend mieux, les matériaux léger sont chères.

Allez monsieur Takahiro, quelques containers destination l'Europe

Par

J'aimerais juste qu'on m'explique un truc.

J'

Par

En réponse à Phil Dep

J'aimerais juste qu'on m'explique un truc.

J'

ai une Suzuki 650 Freewind 650 de 98.

Elle pèse 169kg à sec pour 47cv, que j'ai réussi à descendre à 161 avec pot homologué adaptable, retrait des repose-pieds passagers, et diverses choses en acier remplacées par l'équivalent en alu.

Comment se fait-il que de nos jours, on nous ponde des bécanes moins puissantes mais plus lourdes avec les progrès faits sur les matériaux?

Vous avez 2 heures! Tic Toc...

Par

20 cv pour 180 kg... j'ai eu une Royal Enfield de 27 cv, je peux vous dire que rouler en côte sur une route de campagne sans possibilité de se garer, avec un camion au cul est une expérience éprouvante. Depuis je suis repassé à une "vraie" moto et je me sens beaucoup plus en sécurité, et ce n'est pas un avion de chasse (d'ailleurs elle vole assez mal)

Par

J espère qu elle va être importée chez nous, mais avec 30cv ce serait mieux, je la commande tout de suite

Par

En réponse à mpel

pour info :un BMW R25 ( mono 250 cm* de 1965 pesait 162 k.g pour 18 cv avec cardan

55 ans après cela devrait être possible d'améliorer le concept non?

ABS, freins qui freinent, dépollution, acier et fonte.

On ne compare sans doute pas les mêmes concepts.

Par

En réponse à Phil Dep

ai une Suzuki 650 Freewind 650 de 98.

Elle pèse 169kg à sec pour 47cv, que j'ai réussi à descendre à 161 avec pot homologué adaptable, retrait des repose-pieds passagers, et diverses choses en acier remplacées par l'équivalent en alu.

Comment se fait-il que de nos jours, on nous ponde des bécanes moins puissantes mais plus lourdes avec les progrès faits sur les matériaux?

Vous avez 2 heures! Tic Toc...

Et... 2200€ neuf.

Par

En réponse à mpel

pour info :un BMW R25 ( mono 250 cm* de 1965 pesait 162 k.g pour 18 cv avec cardan

55 ans après cela devrait être possible d'améliorer le concept non?

Oh que oui. On y gagnerai en fiabilité/polyvalence et en entretien simplifié par exemple.

Mais en France et probablement en Europe, c'est soit les petits moteurs (125 cm3) soit les gros 600/700 jusqu'à plus de 1200 cm3 qui ont la cote. Entre les deux, c'est presque le vide sidéral en dehors de quelques chinoiseries issues des 125 cm3 ou des surcotées (BMW 310 entre 5000 et 6000 € !! :eek: )

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire